Parce qu'on en a jamais assez !

CHORUS

Simplement déchirant

La disparition de leur fils a profondément affecté le couple que formaient Irène et Christophe. Chacun a vécu le drame de manière différente, mais dix ans plus tard, un appel de la police va les amener à se retrouver…

Dans son précédent film, François Delisle évoquait déjà l’absence de l’être aimé, en étudiant comment un événement tragique chamboulait irrémédiablement le quotidien d’une existence. S’il s’agissait d’un drame carcéral, "Chorus" traite cette fois de la disparation d’un enfant qui n’est jamais rentré de l’école. Irène et Christophe n’ont pu se remettre de l’incertitude entourant le destin de leur fils, leur couple explosant et leur relation se réduisant à un silence de dix années. Jusqu’à ce qu’un coup de téléphone retentisse…

Le métrage d’un noir et blanc aussi sublime que glacial nous plonge alors dans ces retrouvailles dérangeantes et touchantes. Dérangeantes car l’incapacité de ces deux parents à se comprendre et à communiquer crée un malaise permanent. Touchantes car le réalisateur québécois rejette tout artifice et niaiserie au profit d’un lyrisme narratif incroyablement maîtrisé. Avec son élégance sensible et sensorielle et ses paroles extradiégétiques conçues comme des confessions intimes, le film réussit l’exploit de construire une chronique poignante sans jérémiades.

Mais si ce drame pudique est aussi bouleversant, c’est également en grande partie grâce au duo que forment les deux comédiens principaux. Mélange de rage et de désespoir, tel un métronome sur lequel se base l’énergie du métrage, leur prestation donne une force brute au film. Quant à la mise en scène, inspirée et intelligente, elle va trouver son point d’orgue dans ce final musical où le cadre respire enfin après avoir enfermé ses personnages durant près de quatre-vingt minutes. Avec ses fulgurances esthétiques et son empathie non feinte, "Chorus" est un film coup-de-poing et coup de cœur, une œuvre sobre et profondément humaine. À ne pas rater !

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire