Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

LES CHANSONS D'AMOUR

Un film de Christophe Honoré

Résolument séduisant

Ils sont trois: un garçon et deux filles qui s'aiment, vivent ensemble. La jeune femme du couple initial se demande combien de temps la situation peu durer. Un soir, elle fait un malaise...

Le nouveau film de Christophe Honoré (« Ma mère », « Dans Paris » séduit, malgré des aspects forcéments inégaux. Découpé en trois chapitres, il s'agit surtout d'une histoire de deuil, menant les personnages à accepter ce qui sera leur nouvelle vie, à faire de nouveau choix, pour guérir de l'absence. Tourné en comédie musicale façon Jacques Demy, « Les chansons d'amour » offre de jolis moments, dont une dernière scène magnifique, sorte de ballet autour de deux fenêtre, entraînant deux comédiens dans une sorte de danse en apesanteur.

Malheureusement, côté interprétation, si Louis Garrel est convaincant, les autres comédiens ont bien du mal à pousser la chansonette correctement. On regrettera aussi quelques paroles de chansons, un peu naïve parfois et constituant souvent de bien banales réflexions sur l'amour. Certes celles-ci sont souvent non dénuées d'humour, comme notamment celles sur les supposées caractéristqiues des bretons, mais on se dit que parfois le film y aurait gagné en légèreté. Signalons pour finir que le film offre une vision de Paris bien plus pénétrante et éclatante que dans l'injustement intitulé « Dans Paris ». Une raison suffisante en soi pour aller chanter aux fenêtres avec ses personnages en proie à valse hésitations.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire