Bannière Cinélatino Toulouse présentiel 9 au 13 juin 2021

CE SOIR JE DORS CHEZ TOI

Un film de Olivier Baroux

Aussi amusant que sa bande annonce le laissait présager

Alex dors chez Laëtitia deux fois par semaine. Laëtitia dors chez Alex deux fois par mois. Mais cela ne fait pas une vie à deux. Et lorsque Laëtitia exige qu'ils s'installe enfin ensemble, Alex ne trouve rien de mieux que de demander à son éditeur de jouer les dépressifs et de venir s'installer chez lui, pour mieux retarder l'échéance...

Et c'est là chose bien rare. Car combien de films sont survendus par leur bande annonce, qui nous raconte souvent tout. Rien de cela avec ce premier film de réalisateur d'Olivier Baroux (celui de Kad et Olivier pour ceux qui ignorent encore son patronyme) qui réserve moulte surprises. La première étant certainement Kad, justement, et sa perruque ahurissante, tentant notamment de singer les dépressifs pour rendre service à quelqu'un qui n'est même pas un ami. Sans en faire trop, il élabore une nouvelle fois un personnage truculent et attachant à la fois, qui pourrait bien... tomber réellement en dépression, du fait d'un départ à la campagne, loin de Paris, chose impensable.

On s 'amuse à suivre les luttes de pouvoir entre une Mélanie Doutey pétillante, qui ne s'en laisse pas compter, et un Jean Paul Rouve plus veule que jamais, en trentenaire angoissé par toute forme d'engagement définitif. Adaptée à la sauce Olivier Baroux, versant dans l'humour absurde (voir la scène avec le rival américain), à partir de la bande dessinée « Monsieur Jean », « Ce soir je dors chez toi » constitue certainement l'une des meilleurs comédies françaises de l'année, et sans se prendre au sérieux le moins du monde, fait rire autant que touche. Alors savourez avec plaisir ce petit bonheur, servi avec une restauratrice chinoise hors du commun et qui à elle seule vaut le détour.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire