Banniere_Festival_Lumiere_2020

BROOKLYN SECRET

Un film de Isabel Sandoval

La jolie rencontre de deux solitudes

Olivia est censée avoir prochainement sa carte verte. Elle a en effet payé 5000 dollars pour cela, afin de s’assurer un mariage arrangé. Aide soignante d’une vieille dame russe, vivant seule à Brighton Beach, Brooklyn, qui a des problèmes de mémoire, elle demande à Alex, le petit fils d’Olga, de jouer les aides à domicile, tout en évitant d’entrer dans la sphère intime de la vieille dame…

Brooklyn Secret film image

Gagnant du festival Chéries chéris 2019, passé par la Mostra de Venise côté Venice Days, "Brooklyn Secret" nous propose un portrait croisé. D’un côté il y a Olivia, immigrée philippine dont le passé et la situation sont dévoilés par bribes, au détour d’une conversation téléphonique parlant d’argent, ou d’une discussion réconfortante avec une amie dans une église devenue lieu de refuge. De l’autre il y a Alex, jeune homme sans le sou, décrochant un boulot dangereux dans un abattoir, et un peu désorienté.

De leur rencontre naîtra une entraide possible et la volonté de faire bien les choses, entre de possibles dangers que l’on devine (dettes, services d’immigrations...) à peine esquissés au profit d’une histoire aux questionnements bien plus intimes. Soignant ses couleurs (certains plans nocturnes cuivrés sont superbes...), travaillant sur le hors champs, Isabel Sandoval choisit de filmer à distance les moments de bonheur, pour mieux signifier leur impossibilité et l’accoutumance à la difficulté. Elle s’offre également, en tant qu’actrice principale, un rôle tout en retenue, et une très belle scène d’intimité lors de laquelle se lisent soudain tous les espoirs déçus. Une scène déchirante, point d’orgue d’un film émouvant sur des personnages désireux de s’extirper de la marge et d’avoir leur part de bonheur.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire