Parce qu'on en a jamais assez !

BOOKSMART

Un film de Olivia Wilde

Un teen-movie pas comme les autres

Molly et Amy sont deux amies en dernière année de lycée. Amy a fait son coming out récemment mais n’a toujours pas de copine. Molly est présidente du bureau des élèves, est une bosseuse de première. Mais alors qu’elle surprend une conversation sur elle dans les toilettes, Molly réalise que les autres, qui n’ont pas autant travaillé, vont rentrer dans les mêmes universités prestigieuses. Elle décide alors de rattraper le temps perdu et d’entraîner Amy à la fête organisée par un des garçons de leur classe…

Booksmart film image

"Booksmart" est un surprenant Teen-movie. Alors que nombre de productions se centrent sur le harcèlement subi par les intellos ou les élèves « différents », le film prend un tout autre chemin, finalement beaucoup plus sain, montrant la possibilité d’un respect et d’un vivre ensemble entre élèves. Il se construit ainsi loin des clichés usuels, les utilisant pourtant, pour mieux les « normaliser ». Et ce sont ici les deux héroïnes, qui se rendant compte qu’elles se sont marginalisées pour rien, tentent de rattraper le temps perdu et de montrer qu’elles sont aussi fun que les autres. Et les scénario de les emmener de fête en fête, utilisant les autres figures d’exclus (le rappeur blanc riche qui tente d’acheter l’affection des autres, les deux gays de service jouant les metteur en scène et acteur en herbe…) pour mieux construire une certaine solidarité.

N’en oubliant pas pour autant les coups durs de l’adolescence, les déceptions amoureuses comme les espoirs innocents, Olivia Wilde s’attache surtout à montrer le fond de bienveillance des uns et des autres, faisant finalement de ses héroïnes les éléments les plus cyniques du film. Portée par de belles idées de mise en scène, elle fait léviter Billie Lourd (personnage secondaire clé, aux apparitions récurrentes assez hilarantes) dans ses délires starisants, transforme Molly et Amy en poupées type Barbie animées sous l’effet de la drogue, et use de ralentis clipesques à bon escient. Quant à son duo d’actrices, Beanie Feldstein et Kaitlyn Dever, elles sont à la fois formidables et bouleversantes, nous offrant de beaux affrontements verbaux quand elles se couvrent mutuellement de compliments, et donnant un vrai regard distancié et féministe à leurs personnages. Une vraie réussite.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire