Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

BEFORE MIDNIGHT

Ils nous avaient manqué !

Jesse et Céline sont aujourd’hui les parents de petites jumelles. Désormais, ce sont les responsabilités parentales et les problèmes de couples qu’ils doivent gérer. En vacances en Grèce, ils en profitent pour se détendre et pour nous prouver qu’ils n’ont rien perdu de leur verve légendaire…

Après avoir débuté il y a 18 ans sur les rails, c’est sur la route que nous retrouvons Jesse et Céline. Comme le laissait présager le deuxième volet, "Before Sunset", ces derniers sont désormais en couple, mais plus, ils sont devenus parents. À l’image des derniers opus, les péripéties de deux protagonistes vont se dérouler sur un laps de temps très court, le réalisateur nous montrant une journée de leurs vacances en Grèce. Il n’est plus question de raconter le coup de foudre, la naissance d’un amour fusionnel, mais de s’attaquer au quotidien banal du couple, celui-là même qui les effrayait profondément dans les précédents épisodes. La structure narrative reprend alors le même schéma, avec de longues balades et des dialogues piquants foisonnants, la caméra s’effaçant derrière les répliques aiguisées des comédiens.

Cependant, une nouveauté est à noter du côté du scénario : de véritables seconds-rôles apparaissent dans cet épisode, donnant lieu à une scène de repas d’anthologie où les émotions, du rire aux larmes, défilent à une vitesse folle. Et si Jesse et Céline ont vieilli, c’est pour notre plus grand plaisir, ceux-ci n’ayant rien perdu de leur douce folie et de leur humour grinçant. Ainsi, de nombreux jeux délirants se sont installés entre eux, nous confirmant qu’ils ne formeront jamais un couple traditionnel. Faisant la part belle aux mots, ils s’amusent à nouveau à débattre de tout et de rien, des regrets aux envies du futur, en passant par la signification de la vie. Certes, le ton est plus dramatique, les problématiques étant plus sérieuses que les amours de jeunesse, mais le piment des répliques suscite une nouvelle fois notre engouement.

Avec des volets s’espaçant de neuf ans et des acteurs co-scénaristes, ces longs-métrages constituent véritablement une saga atypique dans le paysage cinématographique, où le verbe et la puissance des mots prennent tout leur sens. La complicité et l’alchimie du duo de comédiens n’a pas diminué d’un poil, leur amour apparaissant toujours comme une vérité criante. Et intelligemment, le scénario les isole pour laisser exploser, une nouvelle fois, leurs délires et divagations, à l’image de cette séquence de l’hôtel où leur humour ravageur emporte tout sur son passage. "Before Midnight" nous rend Jesse et Céline comme on le désirait, la vie n’ayant pas enlevé le côté romantique et rêveur du mâle, tandis que la belle est toujours aussi névrosée et pince-sans-rire. Leur nouveau statut de parents les a fait évoluer, mais mûrir, ceci est moins sûr… Face au charme de ce couple si attachant, il est toujours aussi difficile de résister, d’autant plus lorsque ces retrouvailles se font avec autant d’enthousiasme et de scènes tordantes.

Christophe BrangéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire