Parce qu'on en a jamais assez !

BE COOL

Un film de F. Gary Gray

La Travolta attitude !

Après avoir mis à sa botte le monde du cinéma, Chili Palmer revient. Hollywood et ses suites commençant à l’ennuyer, il décide de se lancer dans le monde de la musique, afin d’aider une jeune veuve éplorée du fait de l’assassinat de son mari. Il va prendre sous son aile une jeune chanteuse pleine de talent, mais va se heurter a un monde plein de surprises. Car au pays de la mélodie, la mafia russe, les gangsta rap et autres producteurs véreux sont prêts à tout pour se faire une place au soleil…

Suite du sympathique Get Shorty, ce film reprend la recette du premier épisode et la transpose simplement à un autre milieu. Celui de la musique, des recettes aux goûts douteux, des managers mégalomane, des stars déchus et autres bandits tournoyant autour. Certes le propos peut être convenu mais le talent du réalisateur est de servir la soupe à une pléiade d’acteur venu faire leur numéro de cabotin. Dit comme cela, le résultat pourrait donner un résultat négatif, mais dans ce film c’est tout le contraire qui se produit. Comme si à force de marcher sur le fils du rasoir, les acteurs évitaient de tomber dans le piège du ridicule.

Et c’est loin d’être le cas, puisque le lent démarrage du film fait attendre encore plus les numéros d’acteurs de tout ce petit monde. Alors, passée la première demi-heure, c’est un festival qui se met en place, avec en tête The Rock en garde du corps, fan de country mais surtout très efféminé. D’autre part Cédric The entertainement est tout simplement plus vrai que nature en rappeur sorti tout droit de Harvard mais qui réagit toujours avec ses bas instinct de gangster.

Le film est ainsi plus la réunion de ces numéros, qu’un véritable récit, et la tranquille décontraction de Travolta qui traverse le film avec une indolence légendaire est pour une fois un atout, faisant ainsi résonance aux rôles bourrés de tics et de ridicule des mafieux russes. Par moment cela crée une sensation de « beau bazar », mais la petite machination finale apporte la touche supplémentaire pour relancer l’intrigue.

Au final un film sans trop de surprise si ce n’est la multitude des cabotins qui se succèdent au micro !! Divertissant, drôle et coloré, que demander de plus !

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire