Banniere-Berlinale-2019

BASTILLE DAY

Un film de James Watkins

Un 14 juillet corrompu

Michael Mason est un pickpocket américain vivant à Paris. Alors qu’il boit un café à une terrasse après une soirée fructueuse, le comportement d’une passante l’interpelle et le pousse à voler son sac. À l’intérieur, une perruque, un téléphone et un ours en peluche. Déçu, il jette le sac à la poubelle, mais, quelques secondes plus tard, ce dernier explose et tue quatre personnes. Il devient alors le terroriste le plus recherché de France. Même les services secrets américains s’en mêlent et envoient à ses trousses l’agent Sean Briar, connu pour être « inconscient et indiscipliné ».

C’est officiel, le terrorisme en France est devenu une véritable source d’inspiration pour les scénaristes anglophones ; préparez-vous à voir la tour Eiffel dans le prochain film de Michael Bay. Heureusement, c’est l’Anglais James Watkins qui a ouvert les hostilités. Surtout connu pour avoir fait un certain nombre de films d’horreur ("La Dame en noir", "Eden Lake", "The Descent 2"… ), le réalisateur s’essaie cette fois-ci au genre policier/action. Et c’est très réussi !

"Bastille Day" enchaîne adroitement les scènes de courses-poursuites et de combats en tenant constamment son audience en haleine, pour enfin aboutir à une intrigue spectaculaire et pleine de rebondissements. Certes, certains aspects du scénario ont déjà été vus et revus, mais James Watkins parvient quand même à les ré-exploiter à sa façon de sorte que la trame du film nous paraisse unique et originale malgré tout.

On pourrait presque qualifier "Bastille Day" de film à sensations fortes. C’est avec une anticipation palpable que l’on se surprend à attendre avec impatience la prochaine confrontation entre les gentils et les méchants. Les scènes de combats sont fluides et très bien chorégraphiées. Dommage que la caméra ait parfois peine à suivre. Le film nous offre même une scène de poursuite géniale sur les toits de Paris. On adore !

Le casting, bien qu’étonnant en tout point, est plutôt réussi également. Idris Elba était bien évidemment le candidat parfait pour jouer le rôle d’un agent badass et insensible. Contre toute attente, lui et Richard Madden finissent par former un duo attachant et complémentaire, voire assez comique. On retrouve aussi Charlotte Le Bon, notre ex-miss météo préférée, dans un rôle bouleversant qui lui va étonnamment bien. Enfin, José Garcia nous prouve une nouvelle fois qu’il peut vraiment tout jouer. Bref, un film parfait pour pimenter votre 14 juillet !

Justine TurchetEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire