Parce qu'on en a jamais assez !

BAMBI 2

Sans surprise ni intérêt particulier

Bambi a perdu sa mère, et c'est son père qui l'élève, lui apprenant les règles de vie dues à son rang. Mais déçu par son fils, celui-ci a demandé à maître hibou de lui trouver un nouveau foyer dès le printemps venu.

Malgré quelques jolies scènes dans la neige, la suite du classique de Walt Disney, Bambi, n'a finalement que peu d'attraits, car elle n'est ni spécialement drôle, ni particulièrement touchante. Avec une rivalité sans grand intérêt entre Bambi et un autre faon aux cerfs qui ont commencé à pousser, les scénaristes ont cru créer le suspense. Mais le fait que ce dernier soit toujours en train de s'amuser, nous invite tout de suite à penser que la sagesse viendra de la capacité de Bambi à devenir lui même sérieux (souvenez vous de ce bon vieux Pinocchio !). Mais l'on reste trop dans l'innocence et le correct pour basculer dans l'univers du pantin de bois.

Panpan est toujours aussi craquant, mais affublé de plusieurs sœurs envahissantes et bavardes, seule vraie bonne idée du film. Fleur, la putoie qui dégage toujours une odeur fétide, s'en sert toujours d'arme redoutable. Bref rien de nouveau sous le manteau neigeux. Reste que Bambi 2 ravira les jeunes enfants, pendant que leur parents s'ennuieront ferme, en repensant au charme du premier volet, et à sa réaliste cruauté.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire