Parce qu'on en a jamais assez !

ANGLES D’ATTAQUE

Un film de Pete Travis

Le syndrome de 24h00 chrono

Thomas Barnes et Kent Taylor sont deux agents secrets chargés d'assurer la protection du Président Ashton lors d'une conférence au sommet sur le terrorisme en Espagne. Peu après son arrivée, le président est victime d'une tentative d'assassinat. Dans la foule, un touriste américain a filmé toute la scène. Une reporter pour une chaîne de TV américaine, a elle aussi été la témoin des 15 minutes avant et après le coup de feu. C'est en suivant la reconstitution de ces moments vécus par ces 4 personnages que la terrible vérité nous sera révélée…

Salle de réflexion scénaristique, lundi 16h00 :
- « alors les gars j'ai une superbe idée de film, avec des agents secrets, un complot, le président des Etats-unis et des caméras partout !
- « oui, c'est très bon, mais ça me rappelle quelque chose, pas vous ? »
- « si une petite série télé qui se déroule sur une journée complète… »
- « oui mais là on va mettre des caméras de partout, des angles de vus obtenus aussi bien par les agents secrets que par le public… »
- « avec des parkinsoniens qui tiennent les caméras, ça fera plus vrai si ça tremble ! »
- « excellent comme ça pas trop d'effet spéciaux ! »
- « et puis pour le casting on prend quelques têtes connus de la télévision et du cinéma… »

Six mois plus tard, même endroit :
- « bon j'ai vu le film et c'est nul, ça ressemble trop à la série 24 heures mais sans rythme, sans scénario cohérent, avec des acteurs qui cachetonnent donc c'est moins bien ! »
- « Alors qu'est-ce qu'on fait, chef ? »
- « on sort le film à la va-vite avec une affiche avec tout les acteurs dessus et c'est parti mon kiki ! »
- « bon et la prochaine fois on essaye de mettre plus de 10 minutes pour lancé un projet ! »
- « oui, d'ailleurs j'ai une très bonne idée de scénario avec des gens tendance cool attitude qui auraient plein de microscopes et qui trouveraient le criminel grâce à leurs éprouvettes et des échantillons de terre glaise, pas mal non ? »
- « dehors vous êtes viré ! »

En bref « Angles d’attaque » est un film trop copié - collé dans le style et l'idée. On appuie sur la touche « effacer » et on passe à la suite !

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire