Parce qu'on en a jamais assez !

AMERICAN VERTIGO

Un film de Michko Netchak

Un voyage parlé

En 2005, le philosophe et écrivain français Bernard-Henri Lévy part sur les routes américaines à la demande du journal « Atlantic Monthly » afin de refaire, en voiture, le voyage effectué au XIXème siècle par Alexis de Tocqueville. Durant son périple, la caméra de Michko Netchak enregistre tout, les routes interminables et les rencontres, les métropoles délabrées et les décors hallucinés du Grand Canyon. Ce film est la version cinématographique du carnet de bord tenu par Lévy pendant un an…

Bernard-Henri Lévy sur les pas de Tocqueville, c’est une hantise partagée par les Américains et les Français : les premiers le trouvent trop européen, donc foncièrement critique envers le pays le plus puissant du monde ; les seconds y voient un atlantiste convaincu, pourfendeur de l’anti-américanisme primaire, donc nécessairement pro-USA. Les deux partis ont tort. Lévy se positionne avant tout en observateur de la société américaine contemporaine, avec ses bons et ses mauvais côtés, et en tire des commentaires très justes sur le regard que le peuple d’Amérique du Nord porte sur lui-même. La caméra de Michko Netchak enregistre à la fois les images des lieux traversés et les commentaires de l’auteur, récités avec emphase par Jean-Pierre Kalfon, dans un double mouvement qui invite le spectateur à prendre part à ce voyage parlé.

Le défi du film consiste à proposer, en 1h50 à peine, le condensé d’une année entière de parcours et d’entrevues. Une carte du pays nous présente le tracé et marque les étapes, découpant le métrage en chapitres de quelques minutes – parfois plus, parfois moins. L’ensemble se concentre en un kaléidoscope de formes et de couleurs, de paroles et de visages, où les informations, nombreuses, s’entremêlent jusqu’au vertige. A de rares occasions, la voix de Bernard-Henri Lévy surgit en off pendant une interview, ramenant ces images à la réalité dont elles s’éloignent souvent, tant l’impression est forte de se croire plongé en plein rêve. Un complément indispensable pour tous les lecteurs du livre ; une aventure fascinante et passionnante pour les autres.

Eric NuevoEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire