Parce qu'on en a jamais assez !

L'AMERICAIN

Les Merlettes ne résistent pas à l'envahisseur américain

Francis Farge va faire trembler la première puissance mondiale !Francis Farge de Sarcelles, alias « L'Américain », pense, mange, vit américain, et réclame logiquement la nationalité américaine, ce que lui refuse l'ambassade à Paris. Maître Edouard Barnier, va faire le pari d'inquiéter les Etats-Unis afin d'obtenir la nationalité pour Francis, en transformant son lotissement de Sarcelles, « Les Merlettes » en 51 ème état américain...

Un film comique sur un gars de Sarcelles, voulant à tout prix devenir américain… un sujet un peu curieux et délicat. Sans conteste, l'histoire est originale et ne manque pas d'humour, mais à la longue les pseudos- gags pèsent un peu. Les dialogues jonglent entre le côté « barjot » de Francis (Lorant Deutsch) et un humour un peu noir, lorsque Mohammed, habitant des Merlettes, considéré comme un traître, est obligé de jurer sur la Bible…

En réalité, en tant que spectateur, on est plutôt comme le personnage de l'avocat (Thierry Lhermitte) : dubitatif face aux délires de Francis. La décoration de tout un lotissement à l'image que l'on se fait des Etats-Unis est complète: le quartier devient barricadé, surveillé, avec des maisons typiques et des drapeaux américains aux fenêtres. Le « casting » organisé par maître Barnier pour former une équipe de football américain, et le personnage de José Bové décrit comme typiquement français sont assez drôles. Quant au test pour savoir si on est américain, il est intéressant dans le sens où il montre que les choses qui semblent les plus insignifiantes, les plus ridicules peuvent inquiéter de grands états…

Mais, à moins d'être amateur de ces comédies très légères, cinq minutes de gags de l'américain ça va, mais au bout d'une heure, bonjour les dégâts ! L'humour est tellement lourd, qu'on finit malheureusement par ne plus rire du tout aux péripéties de Francis.

Alexandra TrepardouxEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire