Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

AL FINAL DEL TUNEL

Consternant

Documentaire sur la fin des violences de l'ETA, "Al final del tunel" suit le parcours d'activistes dont les vies ont été marquées par le conflit basque...

Les propos suivants n'engagent que l'auteur de ces lignes et en aucun cas le site "abus de ciné".

Absolument tous les personnages à l'écran sont d'anciens activistes ayant pour la plupart tué des gens dans leur combat pour leur liberté. "Jamais je n'abandonnerai ma terre, je sais que je suis prêt à donner ma vie pour elle. Je suis également prêt à la prendre si il le faut pour défendre" dira l'un des témoins sur ce qu'il pensait lors de sa jeunesse activiste, avant de passer plusieurs années en prison.

Nous avons tous droit à la rédemption, à une seconde chance, mais le quotidien dépeint de ces hommes reste insupportable lorsque l'on sait le nombre de vies qu'ils ont pu prendre. "Vous ne comprenez pas comme c'est difficile pour nous, de voyager de prison en prison pour voir nos proches" dira la femme d'un ancien activiste "Je sais qu'ils ont pris des vies, mais la notre n'est pas facile maintenant, entre les kilomètres et l'argent que cela nous coûte". Consternant. La barrière entre la personne qui combat pour la liberté et le terroriste est brisée.

Nous avons tous droit à la rédemption certes, mais nous avons également droit à la pudeur et à un devoir de mémoire envers les véritables victimes du conflit basque, pas envers ceux ayant posés des bombes.

François ReyEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire