Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

17 FOIS CECILE CASSARD

La difficulté du deuil sublimée

Cécile Cassard a perdu son mari. Elle le voit encore, dans son appartement, le frôle, le touche… Mais elle doit élever son enfant. Elle n'y arrive plus. Alors elle part…

Cécile Cassard a la particularité d'être construit en plusieurs moments de vie, parfois décousus, parfois rapprochés. Il y en a 17 au total. Christophe Honoré nous donne à voir la reconstruction progressive d'une femme, de son sourire, de son rire. Le goût de vivre revient, non pas peu à peu, mais en passant par de l'auto-destruction, des pleurs, des errances.

Le film donne une part importante à la lumière. Saturée dans certaines scènes clés, elle devient plus vive avec l'avancée du film. Béatrice Dalle est magistrale de frustration, désespoir. Pourtant accompagnée de jeunes acteurs, elle occupe l'écran et vampirise le spectateur. A voir pour elle, et pour une musique, envoûtante.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire