Banniere Festival d'Annecy 2021

VAILLANT

Un film de Gary Chapman

Ciel mon pigeon !

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la résistance française rencontre les pires difficultés pour communiquer avec Londres. Elle s’adjoint les services d’une troupe de pigeons voyageurs. Parmi eux, Vaillant est le dernier espoir de cette équipe de losers..

Malgré un sujet d’apparence novatrice, ou en tous cas original, l’approche de groupe de pigeons voyageurs à la manière d’un escadron de bleus, ce dessin animé venu d’Angleterre, repose tout de même sur des ficelles proches de Chicken Run (camps de concentrations pour poules). Les allemands (des faucons), y sont quelque peu caricaturaux, y compris dans l’accent exagéré, et le sifflage des Walkyries sous la douche.

Techniquement extrêmement bien fait, ce cartoon n’en est pas moins drôle, alignant les gags bien sentis et les dialogues efficaces. Côté doublage, les frenchies s’en sortent plutôt bien, même si on quasiment l’impression d’entendre Michael Youn tout au long du film, alors qu’il n’a jamais été engagé. Regrettant cependant d’avoir tout deviné de l’intrigue, à partir de la bande annonce, on appréciera d’autant plus les nombreuses références à des films connus, tels Star Wars, Full metal Jacket, Armageddon, Il faut sauver le soldat Ryan, que le spectateur s’amusera à découvrir. Au final, un dessin animé tout mignon, à l’image du personnage de Vaillant, très attachant.

Rémy MargageEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire