Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

LEVITY

Un film de Ed Solomon

Rédemption facile

Après 19 ans de prison, un homme (Billy Bob Thornton) décide de se rendre sur les lieux où vit la mère (Holly Hunter) de l'adolescent qu'il a abattu d'un coup de revolver. Il va s'impliquer dans la vie de l'église locale et apprivoiser peu à peu la mère en question…

Le sujet sulfureux de ce film ne pouvait être traité dans le cadre des studios hollywoodiens. Mais l’idée d’une rédemption à minima de par le contact entre le repentant et la mère de sa victime méritait d’être exploitée. Le secret et le silence dans lequel se maintien l’homme en question ne plaide pas en faveur d’un film qui aurait pu être brûlant et vibrant d’émotion. La mise en scène en est donc aussi plate et calme que les protagonistes semblent absents.

Le réalisateur reste donc toujours en retrait, laissant les interprètes en quasi roue libre, loin des passions ou révoltes attendues. Un choix certes marqué d’intégrité, mais qui mène inéluctablement à l’ennui. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire