Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

NEWS

Festival

Festival Lumière 2014 : Pedro Almodovar s'accapare l'attention des festivaliers.

18 octobre 2014

Ce vendredi 17 octobre a été marqué par la présence, enfin, du prix Lumière 2014. Pedro Almodovar est arrivé sur Lyon la veille au soir et après une nuit de repos, il a pu rencontrer le public français.

Tout d'abord en donnant une master class au Théâtre des Célestins, ce qui est une première dans l'histoire du festival. Cette discussion animée par les inséparables Thierry Frémaux et Bertrand Tavernier a duré plus d'une heure. Le maitre espagnol a ainsi partagé ses expériences passées, ses habitudes de tournage ou encore son point de vue sur Hollywood. Et il n'a pas pu s'empêcher d'amuser le public présent en donnant des réponses dont lui seul a le secret, s'amusant par la même occasion à taquiner un peu la traductrice qui devait noter toutes ses longues prises de parole. Par exemple, lorsque Thierry Frémaux lui demanda s'il pensait qu'il aurait été un cinéaste même si il était né ailleurs qu'en Espagne et qu'il n'avait pas eu l'influence de la Movida, la réponse ne fut pas forcément celle attendue. Almodovar énonça alors toutes les vies qu'il aurait eues s'il était né dans différents pays, du réalisateur underground mais culte des États-Unis au petit cinéaste turc repéré par Thierry Frémaux. Il finira même son laïus en affirmant qu'il aurait été, dans tous les cas, dans le cinéma et connu par au moins une personne dans le monde : Bertrand Tavernier, rendant ainsi hommage au grand réalisateur/cinéphile français.

Mais le grand évènement de ce vendredi reste bien sûr la remise du prix Lumière le soir à la Salle 3000. De nombreuses personnalités étaient présentes, à commencer par les muses du cinéaste : Elena Anaya, Marisa Paredes et Rossy de Palma. Elles sont revenues sur leur collaboration avec Almodovar et lui ont chacune rendu un hommage plein d'émotions. Puis Xavier Dolan, Guillaume Gallienne et Tahar Rahim sont venus lire sur scène le texte "Le rêve de ma mère" que le maitre espagnol avait écrit à la mort de cette dernière. Mais cette soirée était aussi, et surtout, placée sous le signe de la chanson, chère à Pedro. Agnès Jaoui a interprété Piensa en mi, puis Camélia Jordana est venue reprendre C'est irréparable de Nino Ferrer et Cucurucucu Paloma que l'on retrouve dans Parle avec Elle.

Et enfin, un autre grand moment de chant avec la présence de Miguel Poveda, ce-dernier reprenant, entre autres, la chanson phare du film Les Étreintes Brisées.

Après ces différents hommages, Pedro Almodovar s'est vu remette le fameux Prix Lumière des mains de Juliette Binoche. Alors que beaucoup attendait Penelope Cruz, cette-dernière fut tout de même présente par le biais d'une vidéo dans laquelle elle intervient avec Antonio Banderas. Puis le réalisateur a affirmé son émotion et l'honneur qu'il ressentait de recevoir cette distinction finissant même par déclarer "C'est ma Palme d'Or !".

Cette cérémonie riche et festive s'est conclue sur un karaoké géant de la chanson Resistere. Et enfin, une projection de Parle avec Elle est venue refermée cette soirée de partage et de cinéma...

Quentin Chirol Envoyer un message au rédacteur