Bannière Festival de San Sebastian 2021

NEWS

Festival

Festival de Venise 2021 : pronostics pour le palmarès

11 septembre 2021
Festival de Venise 2021 impression 12 Illusions perdues
© Roger Arapajou - 2021 Curiosa Films – Gaumont – France 3 Cinéma – Gabriel Inc. - UMEDIA

La compétition 2021 du Festival de Venise a été d'une telle homogénéité globale en termes de qualité, avec peu de vrais déceptions ("America Latina", "Mona Lisa and the blood moon"...) et quelques œuvres proches du chef d’œuvre ("The Power of the Dog", "Illusions perdues", "Reflection"...) qu'il va être une nouvelle fois bien difficile de savoir ce que le jury présidé par Bong Joon-ho, avec notamment Virginie Efira, va mettre ce soir en avant.

Nous parierons cette année sur une forte présence des français, avec d'un côté le magnifique et prodigieusement bien écrit "Illusions perdues" de Xavier Giannoli pour lequel on rêve d'un Lion d'or, et le film implacable de Stéphane Brizé "Un autre monde", portrait d'un patron pris en étau qu'interprète Vincent Lindon. On ne voit pas comment le film de Jane Campion "The Power of the dog" pourrait être absent du palmarès, car s'il n'obtient pas l'un des deux principaux prix, la mise en scène comme l'interprétation de Benedict Cumberbatch pourraient bien lui revenir. Même si on verrait bien la mise en scène aller à l'ukrainien Valentyn Vasyanovych pour son incroyabe travail sur l'enfermement dans "Reflection".

Côté interprètes il y a aussi le choix. Mais Olivia Colman ("The lost Daughter") ayant déjà reçu la coupe Volpi pour "La favorite" il y a peu, elle devrait céder la place à la jeune génération, avec l'incroyable Lady Di composée par Kristen Stewart, ou pourquoi pas une jeune française, Anamaria Vartolomei dans le film sur l'avortement en France dans les années 60, "L'événement". En la comédie trouvera peut-être sa voie au sein du palmarès avec "Competencia Oficial" des argentins Mariano Cohn et Gastón Duprat.

Si on regarde la section, la qualité plus discutable des métrages devraient permettre à quelques uns de ressortir, tels les deux français "A temps plein", soit pour sa mise en scène, soit pour son actrice Laure Calamy, ou "Les promesses" soit pour la réalisation, soit pour le scénario. Le portrait de mères en prison "107 Mothers" et l’envoûtante fable sur le théâtre Noh "Inu-oh" (un film d'animation) pourraient bien aussi être distingués. Mais c'est "Amira", que nous n'avons pu découvrir, qui fait office de favori, si on écoute les festivaliers autour de nous.

Résultats ce soir à partir de 19h sur la RAI et depuis la Sala Grande, ou pour nous la Sala Darsena. A suivre sur notre compte Twitter.

Pronostics palmarès Compétition officielle :

Lion d'or
ILLUSIONS PERDUES
de Xavier Giannoli

Grand Prix
THE POWER OF THE DOG
de Jane Campion
ex-aequo avec
FREAKS OUT
de Gabriele Mainetti

Lion d'argent du meilleur réalisateur
Valentyn Vasyanovych
pour REFLECTION

Coupe Volpi de la meilleure actrice
Kristen Stewart
dans SPENCER
outsider :
Anamaria Vartolomei dans "L'événement"
Olivia Colman dans "The Lost Daughter"

Coupe Volpi du meilleur acteur
Yuriy Borisov
dans CAPTAIN VOLKONOGOV ESCAPED
outsider :
Antonio Banderas dans "Competencia Oficial"
Vincent Lindon dans "Un autre monde"
Benedict Cumberbatch dans "The Way of the dog"

Meilleur scénario
Mariano Cohn et Gastón Duprat
pour COMPETENCIA OFICIAL

Prix spécial du jury
UN AUTRE MONDE
de Stéphane Brizé
ex-aequo avec
IL BUCO
de Michelangelo Frammartino

Marcello Mastorianni Award
meilleur jeune interprète
Hatzín Navarrete
dans LA CAJA

Pronostics palmarès Compétition Orizzonti :

Meilleur film
AMIRA
de Mohamed Diab

Meilleur réalisateur
Thomas Kruithof
pour LES PROMESSES

Prix spécial du jury
INU-OH
de Masaaki Yuasa

Meilleure actrice Orizzonti
Laure Calamy
dans A TEMPS PLEIN

Meilleur acteur Orizzonti
les trois jeunes acteurs
dans  WHITE BUILDING

Meilleur scénario
Ivan Ostrochovský et Péter Kerekes
pour 107 MOTHERS

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :