Bannière Festival de San Sebastian 2021

NEWS

Festival

Festival de Venise 2021 : "Last Night in Soho" thriller à l’ambiance très réussie

7 septembre 2021
Festival de Venise 2021 impression 08 Last night in Soho
© Universal Pictures International France

Hors compétition
LAST NIGHT IN SOHO
de Edgar Wright
avec Thomasin McKenzie, Anya Taylor-Joy, Matt Smith, Diana Rigg...

Notre première impression sur le film :

Edgar Wright, auteur de la trilogie "Shaun of the dead", "Hot Fuzz", "Le dernier pub avant la fin du monde" (la "Blood and Ice Cream trilogy"), mais aussi du film culte "Baby Driver", nous offre un thriller haletant, flirtant avec le fantastique, formellement très réussi, et à l’intrigue retorse à souhait. Sans en déflorer les secrets, le scénario met en scène une jeune femme partie à Londres pour devenir styliste et happée chaque nuit dans le même rêve, mettant en scène une femme dans ce qui ressemble aux années 60, dont les tenues vont lui inspirer l’une de ses créations. Entraînée dans le monde la nuit, cette dernière, qu’elle suit à la trace, promet d’être une chanteuse de cabaret talentueuse. Mais la réalité sera peut être plus abrupte.

À la fois histoire de transmission, portrait féministe, teenage movie, thriller au rythme soutenu et film entre l’horreur et le fantastique, "Last night in Soho" bénéficie d’une mise en scène aussi fluide dans le passage de la réalité au rêve, que dans la dynamique des scènes impliquant le cabaret comme décor, ou la manière d'utiliser miroirs et autres surfaces réfléchissantes pour intégrer un personnage dans la vie de l’autre. Porté par deux interprètes dont les personnages semblent aux antipodes, Thomasin McKenzie en jeune femme studieuse et réservée autant que peu sûre d’elle, et Anya Taylor-Joy (consacrée l'an dernier avec "Le jeu de la Dame") en femme ambitieuse et peu farouche confrontée à la réalité, le film entretien à la fois mystère et suspense, trouvant pour conclure un beau twist final.

Voir la bande annonce du film "Last Night in Soho" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :