Bannière Festival de San Sebastian 2021

NEWS

Festival

Festival de Venise 2021 : la voix de l’éternel doute avec "Les Choses humaines"

11 septembre 2021
Festival de Venise impression 20 Les choses humaines
© Jérôme Prébois - 2021 Curiosa Films - Gaumont

Hors compétition
LES CHOSES HUMAINES
de Yvan Attal
avec Ben Attal, Suzanne Jouannet, Charlotte Gainsbourg, Mathieu Kassovitz, Pierre Arditi, Audrey Dana, Benjamin Lavernhe, Judith Chemla...

Notre première impression sur le film :

Avec un film entièrement centré sur le sujet du viol, questionnant consentement comme emprise, Yvan Attal a réussi son pari : parler de cette thématique hautement inflammable, en apaisant le débat sans nier la souffrance d’aucune des deux parties. Deux parties aux points de vue radicalement différents sur le même événement, pour mieux en cerner la zone d’incertitude, celle qui unira à jamais dans le malheur les deux protagonistes, eux seuls sachant ce qui s’est réellement passé dans ce cabanon d’entretien d’un parc parisien.

Mêlant les destins de deux familles, bien au-delà des actes de leurs enfants, ce passionnant film fleuve de 2h18, temps nécessaire pour installer l’impensable (le scénario évite habilement l’attendue histoire de harcèlement pendant au nez du personnage joué par Pierre Arditi, le père du garçon accusé de viol...) se divise clairement en trois parties. Présentant deux points de vue puis le procès qui tente de les démêler, cette adaptation tendue du roman de Karine Tuil, prix Interallié et prix Goncourt des lycéens en 2019, possède à la fois un casting sans fausse note et des dialogues où chaque mot semble pesé, pour mieux sortir du militantisme benêt, du lynchage collectif ou de la vaine polémique. En bref, un film d’une rare intelligence, dans son propos comme dans sa forme.

Voir un extrait du film "Les choses humaines" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :