Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

NEWS

Festival

Festival de Venise 2020 : "The Whaler Boy", séduisant portrait d’une jeunesse coincée dans un monde reculé

6 septembre 2020
Festival de Venise 2020 impression 08 The Whaler Boy image
© DR, fourni par La Biennale de Venise

Venice Days
THE WHALER BOY
(Kitoboy)
de Philipp Yuryev
avec Vladimir Onokhov, Kristina Asmus, Vladimir Lyubimtsev, Nikolay Tatato...

Notre première impression sur le film :

"The Whaler Boy" nous propose de suivre un jeune homme habitant au fin fond de la Russie, sur une île du détroit de Bering, prise entre le Tchoukotka et l’Alaska. Empreint d’une certaine langueur qui sied aux paysages arides, au ciel bas et à la dureté apparente du climat, ce récit de passage à l’âge adulte mêle de petites touches de comédie, liées à la naïveté du héros et de son ami, chasseurs de baleine, tous deux curieux des choses du sexe, qui ne leur sont offertes qu’à distance, via un chat avec quelques strip-teaseuses en ligne.

Opposant deux voies différentes qui s’offrent à chacun des deux garçons, c’est surtout l’impulsion amoureuse qui est mise en avant, traduisant un intense besoin de contact. Entre liaisons faciles et désir d’engagement, même à distance, le dilemme se fait ici entendre au travers du périple qu’engage le personnage, dont certes l’une des étapes paraît peu crédible, mais qui reflète jusqu’au bout un bel élan de vie et d’espoir.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :