Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

NEWS

Festival

Festival de Venise 2020 : "Never Gonna Snow Again", formidable peinture d’une bourgeoisie polonaise sclérosée

8 septembre 2020
Festival de Venise 2020 impression 13 Never Gonna Snow Again
© Jaroslaw Sosinski - LavaFilms - MatchFactory Productions

Compétition
NEVER GONNA SNOW AGAIN
(Śniegu Juz Nigdy Nie Bedzie)
de Malgorzata Szumowska et Michael Englert
avec Alec Utgoff, Maja Ostaszewska, Agata Kulesza, Weronika Rosati, Katarzyna Figura, Andrzej Chyra...

Notre première impression sur le film :

Malgorzata Szumowska est une réalisatrice polonaise encore peu connue en France. "Aime et fais ce que tu veux" et "Body" ont fait une carrière assez timide. Quant à l’excellent "Mug", il n’aura eu droit qu’à une sortie directe en VOD. Son nouveau film, "Never Gonna Snow Again", il flirte à nouveau avec le fantastique, pour mieux parler de sujets de société. Co-réalisé avec Michael Englert, il met en scène un masseur ukrainien, originaire de la région de Tchernobyl, qui arpente un lotissement fermé, fait de grandes villas, guérissant de manière mystérieuse les maux de ses patients aisés, mais non moins frappés par les coups du sort que la vie réserve à tous.

Au travers de ce regard, entre innocence et mystère, elle dévoile à la fois la vacuité d’une certaine bourgeoisie, la considération méprisante ou exploiteuse des étrangers, et quelques préoccupations écologiques de notre temps. Certains diront qu’il y a peut être un peu trop de sujets traités ici, mais le long métrage séduit par son cynisme, son traitement visuel et les références auxquelles il fait appel, dont celle, évidente d’un certain "Edward aux mains d’argent". Une véritable proposition de cinéma, par une réalisatrice également présente aux Venice Days avec un court métrage de la collection Miu Miu Woman’s Tale, intitulé "Night Walk" qui propose une approche particulière de la féminité.

Voir la bande annonce du film "Never Gonna Snow Again" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :