Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

NEWS

Festival

Festival de Venise 2020 : "Mosquito State", trip halluciné autour d’un trader au bord de la rupture

11 septembre 2020
Festival de Venise 2020 impression 19 Mosquito State film
© DR, fourni par La Biennale de Venise

Hors compétition
MOSQUITO STATE
de Filip Jan Rymsza
avec Beau Knapp, Charlotte Vega, Jack Kesy, Olivier Martinez...

Notre première impression sur le film :

A force de relire le synopsis et d’en voir quelques premières images, nous avons fini par nous décider à voir "Mosquito State", film polonais tourné en anglais, présenté en séance de minuit, dont l’action se situe dans le monde de la finance à News York en 2007. Après un générique digne des meilleurs films d’horreur, mêlant croquis naturalistes, gros plans documentaires et violons aiguës, pour présenter les différentes phases d’évolution du moustique, chaque stade donnant ensuite lieu à un chapitre, c’est donc sur les traces d’un trader persuadé de son propre génie, ne supportant que difficilement la concurrence et incapable de véritable contact intime, que va nous lancer ce perturbant long métrage.

Doté d’effets visuels discrets et d’un énorme travail sur le son, ce voyage dans le cerveau détraqué d’un surdoué, convoque notamment le cinéma de Lynch, depuis les allures d’ "Elephant Man" de son personnage subissant de multiples piqûres, jusque dans un univers visuel proche du rêve éveillé. Entre un intérieur d’appartement aseptisé, un local serveur immense, des bureaux impersonnels, les limites entre intimité et milieu professionnel semblent s’effacer progressivement, suggérant une existence entièrement dédiée au travail et soumise à pression intense. Un film flirtant avec le fantastique qui fait froid dans le dos.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :