Banniere_Festival_Lumiere_2020

NEWS

Festival

Festival de Venise 2020 : le très attendu "Nomadland" fait la lumière sur les nomades américains

12 septembre 2020
Festival de Venise 2020 impression 23 Nomadland
© Searchlight Pictures © 2020 20th Century Studios All Rights Reserved

Compétition
NOMADLAND
de Chloé ZHAO
avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May, Swankie, Bob Wells...

Offrant un rôle immense même si tout en réserve, à Frances McDormand, "Nomadland" de Chloé Zao ("Les chansons que mes frères m’ont apprises", "The Rider") allie intelligemment élans documentaires et moments intimes autour d’un personnage de veuve, dont la ville a disparue suite à la fermeture d’une mine. S’embarquant de travail précaire en lieux d’entraide, dans un road trip dans les déserts de l’Ouest des USA, c’est la difficulté d’une vie sans stabilité qui est au cœur du scénario. Soumise aux aléas mécaniques d’une camionnette qui lui sert de foyer et aux recrutements ponctuels dans ce qui devient finalement une sorte de circuit saisonnier pour de nombreux compatriotes, l’héroïne tente avant tout de conserver sa dignité face au regard des autres.

Alternant des moments contemplatifs sublimant les paysages désertiques d’une Amérique comme exsangue, et des dialogues dévoilant peu à peu un passé douloureux, le film de Chloé Zhao utilise aussi bien l’entièreté du Scope que les gros plans sur des visages usés. Mais l’émotion vient au final du rapport de chacun à la famille et aux lieux chargés de souvenir. Dans quelques confessions comme arrachées, c’est toute l’aspiration à une certaine forme de sérénité qui se devine et finit par se lire dans les yeux de son personnage principal, aussi fort que fragile.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :