Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Venise 2019 : "The Laundromat", efficace pamphlet sur les Panama Papers signé Steven Soderbergh

4 septembre 2019
Festival de Venise 2019 impression The Laundromat image
© Netflix France

Compétition
THE LAUNDROMAT
de Steven Soderbergh
avec Meryl Streep, Gary Oldman, Antonio Banderas, Jeffrey Wright, Matthias Schoenaerts, James Cromwell, Sharon Stone...

Également très attendu en ce premier week-end de festival, "The Laundromat" de Steven Soderbergh, produit par Netflix, met en scène Gary Oldman et Antonio Banderas en avocats sans scrupules dont la firme aurait créé près de 240 000 compagnies off shore. Se présentant eux-mêmes aux spectateurs et expliquant face caméra, avec une désinvolture volontaire, les mécanismes financiers qui permettent un évitement fiscal de masse, ainsi que de nombreuses arnaques, ils sont les personnages récurrents de cette histoire amorale.

En quelques chapitres, sensés résumer des mécanismes complexes (parfois schématisés par des séquences animées), Soderbergh tente de mêler l’intime (la perte de son mari, par le personnage de Meryl Streep, lors du chavirement d’un bateau, et ses conséquences en termes d’assurances...) et un panorama mêlant sociétés écrans, corruption, paradis fiscaux, des plus complexes. Lorgnant forcément vers "The Big Short" de McGee, sorti fin 2015, son film parvient cependant à trouver sa propre identité, par la variété des dispositifs de mise en scène comme par la mise en évidence de manigances potentiellement difficiles à croire.

Voir la bande annonce de « The Laundromat » :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :