Banniere-Berlinale-2019

NEWS

Festival

Festival de Venise 2017 : "Outrage Coda", un Kitano fatigué et sans âme

10 septembre 2017

Hors compétition
OUTRAGE CODA
de Takeshi Kitano
avec Beat Takeshi, Nishida Toshiyuki...

Takeshi Kitano clôt sa trilogie consacrée à un Yakuza incorruptible. Après "Outrage" (en compétition à Cannes en 2010) et "Outrage Beyond" (en compétition à Venise en 2012) voici donc "Outrage Coda", film de clôture de cette 74e Mostra. Rien de bien nouveau avec cet épisode, Otomo se retrouvant en plein milieu d'une guerre de clans impliquant japonais et coréens. Entre jeux de pouvoirs et de successions, règlements de comptes et manipulations, l'intrigue est cette fois-ci particulièrement difficile à suivre tant elle implique de personnages.

Les quelques rares accès de violence, flingages sans pitié dont Kitano a le secret paraissent ici dénués de surprise comme de substance, venant réveiller le spectateur de la torpeur dans laquelle d'interminables dialogues auront pu le plonger. À force de privilégier désormais la tactique et la mécanique face à l'épaisseur de ses personnages, le maître Kitano n'en finit plus de décevoir.

Voir la bande annonce de « Outrage Coda » :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur