NEWS

Festival

Festival de l'Alpe Huez 2022 : le palmarès parfait

23 janvier 2022
© Festival de l’Alpe d’Huez

À l’approche du Palmarès du 25e Festival de l’Alpe d’Huez 2022, on se demandait si les films les plus applaudis et les plus réussis seraient bien tous au rendez-vous. C’est au final bien le cas, même si "La revanche des crevettes pailletées" ou "Hommes au bord de la crise de nerfs" n’auraient pas fait tâche parmi les récompensés. Malgré l’absence de Prix de la critique, les différents prix du jury et du public ont donc permis de récompenser des films qui sont certes des comédies, mais dans lesquels l’émotion a une part réellement importante.

On retrouve ainsi en Prix du public l’histoire d’adoption avec Ahmed Sila et Bertrand Usclat, "Jumeaux mais pas trop", les jeunes migrants en cuisine dans "La brigade" avec Audrey Lamy comme prix d’interprétation féminine, et les quatre acteurs québécois interprétant des frères venus dans la résidence d’été de leur famille pour disperser les cendres de leur père en prix d’interprétation masculine pour "Au revoir le bonheur". Le grand favori, "On sourit pour la photo", avec le duo Gamblin Arbillot repart avec le Prix spécial du jury, alors que les déchirements et espoirs de cette famille résonnent encore chez de nombreux spectateurs. Et enfin notre chouchou "Irréductible" de Jérôme Commandeur a finalement remporté le Grand Prix, grâce à un humour aussi fracassant que cynique, autour d’un fonctionnaire résistant à toutes les ignominies d’un gouvernement prêt à tout pour s’en débarrasser.

Le Palmarès complet

Grand Prix du jury
IRREDUCTIBLE
de Jérôme Commandeur

Prix spécial du jury
ON SOURIT POUR LA PHOTO
de François Uzan

Prix du public
JUMEAUX... MAIS PAS TROP
de Olivier Ducray et Wilfried Meance

Prix d’interprétation masculine
François Arnaud, Antoine Bertrand, Louis Morissette et Patrice Robitaille
pour AU REVOIR LE BONHEUR

Prix d’interprétation féminine
Audrey Lamy
pour LA BRIGADE

Prix du court métrage
CELLE QUI N’AVAIT PAS VU FRIENDS
de Charlotte Gabris

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :