NEWS

Festival

Festival de Gérardmer 2022 : "She Will", saisissant drame horrifique au vibrant féminisme

29 janvier 2022
Festival de Gérardmer 2022 impression 04 She will horizontale
© DR, Fourni par le Festival de Gérardmer

Compétition
SHE WILL
de Charlotte Colbert
avec Alice Krige, Kota Eberhardt, Malcolm McDowell, Rupert Everett, Amy Manson, Jonathan Aris, John McCrea, Jack Greenlees...

Notre première impression sur le film :

A la lecture du synopsis nombre de festivaliers ont forcément pensé au film "Saint Maud", qui avait tout raflé ici en 2020. Mais, malgré ce point commun de départ, faisant qu'une infirmière se retrouve dans une maison isolée à prendre soin d'une femme connue, "She will" s'écarte rapidement des délires mystiques du premier, pour nous plonger dans un territoire jonché des traces des centaines de sorcières que l'on avait brûlé ici autrefois. Nous sommes au fin fond des Highlands écossais, où une actrice vieillissante recherche l'isolement, après avoir subi une double mastectomie, mais se retrouve en marge d'un groupe de pensionnaires prêts à expérimenter l'énergie de la terre.

Autour de l'actrice sud-africaine Alice Krige ("Le règne du feu", "Silent Hill" et nombre de séries télé), saisissante dans le rôle, c'est la question du libre arbitre féminin, qui est abordée ici, dans un triple parallèle entre les séquelles des lieux, le passé envahissant de l'actrice et les élans de vie de la jeune infirmière. Une belle parabole pleinement d'actualité, dont la conclusion se dessine en forme de lueur d'espoir. Et surtout une ambiance bien poisseuse, soulignée par la troublante bande originale signée Clint Mansell, en des lieux reculés où la pénombre semble persister et où la tourbe renferme bien des secrets. Un des favoris sans doute pour le palmarès dimanche soir.

Voir un extrait du film "She Will" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :