Banniere Festival d'Annecy 2024

NEWS

Festival

Festival de cannes 2024 : "The substance", retour en grâce de Demi Moore

20 mai 2024
Festival de Cannes 2024 Impression 11
© DR, Fourni par le Festival de Cannes

Compétition
THE SUBSTANCE
de Coralie Fargeat
avec Demi Moore, Denis Quaid, Margaret Qualley, Hugo Diego Garcia, Gore Abrams, Matthew Géczy, Daniel Knight, Phillip Schurer, Olivier Raynal...

Notre premier avis sur le film :

Si on n'est pas certain que le nouveau film de Coralie Fargeat ("Revenge") obtiendra samedi prochain la Palme d’or, il est déjà certain qu’il détient la Palme gore, avec le plus grand nombre d’hectolitres de sang versé depuis certainement les origines du festival. Ce film fantastique et horrifique, conte moderne sur le mythe de la beauté et de la jeunesse retrouvée, mais aussi critique de la dictature de la société sur ces sujets, aura en tout cas marqué les esprits en projection hier soir. L’introduction pose à elle seule la question de la déchéance de l’apparence comme de la célébrité, avec la création d’une étoile sur Hollywood Boulevard pour l’actrice Elizabeth Sparkle, qui est ensuite joyeusement piétinée, usée et négligée par les fans et autres passants pouvant se promener par là. Un plan zénithal mémorable, à l’émotion presque aussi forte que l’introduction du film Pixar "Là-haut", même si quelque peu désincarnée à ce moment-là du film.

Bientôt évincée de son émission d'aérobic, l'actrice vieillissante accepte de payer pour un traitement qui lui permet de créer un double d’elle-même, plus jeune et plus parfait, avec lequel elle alternera les semaines. Une fois l’activation et la genèse du double réalisées, celui-ci doit alors être stabilisé chaque jour avec un autre liquide prélevé dans la moëlle épinière de l’être d’origine, ceci avant de permuter au bout d’une semaine en échangeant leur sang. Avec les influences de "Shining", de "Carrie" et autres films d’horreur, la réalisatrice concrétise un film particulièrement stressant, aux effets spéciaux et maquillages très réussis, pour un conte qui met forcément mal à l’aise. Elle offre de plus à Demi Moore un véritable grand rôle, l’actrice pouvant très bien espérer décrocher le Prix de interprétation ici. Ceci même si elle se retrouve remplacée une semaine sur deux par Margaret Qualley vue dans "Stars At Noon", redoutable adversaire de son personnage lui-même, avec lequel va s’engager une réjouissante guerre de tranchées.

Voir la bande-annonce du film "The substance" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :