Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2022 : l’amitié à l’épreuve de la distance dans le très touchant "Les huit montagnes"

19 mai 2022
Festival de Cannes 2022 impression 03 Les huit montagnes
© DR, fourni par le Festival de Cannes

Compétition
LES HUIT MONTAGNES
(Le Otto Montagne)
de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen
avec Alessandro Borghi, Luca Marinelli, Filippo Timi, Elena Lietti…

Notre première impression sur le film :

Projeté hier en séance de 22h, "Les huit montagnes" est le nouveau film du belge Felix Van Groeningen, accompagné ici à la mise en scène par l’une de ses actrices de "La merditude des choses", Charlotte Vandermeersch. Avec un tact immense et force ellipses temporelles, le film relate l’amitié qui unit Pietro (qui livre ses réflexions en voix-off) et Bruno, pendant près de 30 ans. Une amitié avec ses hauts et ses bas, ses prises de distances parfois incomprises, entre ce garçon des villes (Pietro) passant initialement ses vacances d’été dans le village de montagne de Grana (14 âmes en 1974), et Bruno, rencontré sur les lieux, avant de ne plus le voir pendant 15 ans. Nous positionnant du point de vue du plus impliqué dans cette relation, qui est aussi le plus sensible aux fluctuations de celle-ci, le film joue beaucoup sur les non-dits, les secrets entretenus en interne aux familles.

Accompagné par des choix musicaux teinté country, les superbes plans sur les grands espaces de montagne permettent d’accompagner un discours sur les choix de vie, la perception citadine de la nature (le pictural contre l’utilitaire), mais aussi un récit centré sur la transmission, l’indépendance et la relation à l’autre. En ce sens, "Les huit montagnes" offre de très beaux moments, où l’émotion affleure, loin du pathos du précédent film de Felix Van Groeningen ("Alabama Monroe"), mais vous emportant tout autant, sur la compréhension d’un père souvent absent ou la quête de sa propre place dans le monde. Les deux heure trente passent finalement très vite, laissant un goût doux amer, grâce aussi à deux interprètes (Luca Marinelli et Alessandro Borghi) avec lesquels l’empathie fonctionne à fond.

Voir la bande annonce du film « Les 8 montagnes » (vostfr) :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :