Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2021 : "Tout s’est bien passé", l'euthanasie abordée avec tact par François Ozon

8 juillet 2021
Festival de Cannes 2021 impression 03 Tout s'est bien passé horizontale
© Diaphana Distribution - Carole Bethuel - Mandarin Production - Foz

Compétition
TOUT S’EST BIEN PASSÉ
de François Ozon
avec Sophie Marceau, André Dussollier, Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling, Hanna Schygulla, Eric Caravaca, Grégory Gadebois, Laëtitia Clément...

Notre premier avis sur le film :

Le nouveau film de François Ozon, après "Été 85", labellisé l’an dernier, traite d’un sujet délicat : l’euthanasie ou l’accompagnement des personnes dépendantes vers la mort. Portrait d’une de deux sœurs, écrivaine bloquée dans son inspiration par la situation de son père suite à un AVC, et le dilemme que lui provoque la question que celui-ci lui a posé (peux-tu m’aider à mourir ?), le scénario est basé sur l’histoire d’Emmanuèle Bernheim, dont le personnage reprend le nom. Avec un mélange de tact et de distance, Ozon met en valeur Sophie Marceau, éludant le drame pour mieux évoquer sa réflexion sur le droit à mourir dans la dignité, marque ultime de respect envers ce père dont elle se sait être la préférée.

Si l’actrice est bouleversante, le personnage du père, interprèté par André Dussollier, vient amener quelques respirations dans ce récit aux enjeux difficiles, grâce à des touches d’ironie, une capacité impressionnante à la théâtralité et au chantage, ainsi qu’un regard espiègle sur ce qui lui reste de vie et de plaisirs. Formidable dichotomie d’un microcosme qui s’étend bien au delà de la proche famille, le film ne dévie cependant jamais de son sujet central, le père rappelant ses filles à l’ordre lorsqu’un peu trop d’espoir renaît. Une puissante interprétation d’un trio d’acteur et actrices inspiré, au service d’une mise en scène qui trouve aussi ses respirations sous la lumière du ciel de Bretagne.

Voir la bande annonce du film Tout s’est bien passé :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :