Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2021 : "Où est Anne Frank !", film d’animation séduisant mais trop didactique

11 juillet 2021
Festival de Cannes 2021 impression 08 Où est Anne Frank ! horizontale
© Purple Whale Films

Hors Compétition
OU EST ANNE FRANK !
Film d’animation
de Ari Folman
avec les voix de Emily Carey, Ruby Stokes, Sebastian Croft...

Notre premier avis sur le film :

C’est en donnant envie au personnage de Kitty, la jeune fille à laquelle s’adressait Anne Frank dans son journal intime, que le réalisateur Israélien Ari Folman ("Valse avec Bachir") a choisi de s’attaquer à l’adaptation d’un des écrits les plus poignant de l’Histoire. Journal décrivant deux ans d’une vie cloîtrée à l’intérieur d’un appartement secret situé au-dessus des bureaux d’un père juif, dans lequel vivaient deux familles, avant d’être finalement découvertes et déportées, le livre évoque non seulement les restrictions, la privation de liberté, l’horreur de la situation, mais aussi les élans séducteurs de la jeune fille, que l’auteur ne cache point ici. Ce sont les traits de stylo du journal lui-même qui donnent naissance à une Kitty évanescente, qui va donc partir à la recherche d’Anne, en plongeant régulièrement dans le journal afin de nous faire basculer dans des flash-backs en retraçant les passages clés.

Si l’ensemble est plutôt élégant niveau animation, la 3D accompagne certains passages (comme la montée dans les escaliers, la description d’un quai lugubre aux façades grises inclinées), ce sont certains partis pris qui marquent particulièrement. Les nazis sont ainsi représentés tels la mort, visage blanc livide corps gigantesques avec cape noire démesurée, leurs chiens ont des dents pointues et l’intérieur de leur gueule est rouge comme l’enfer, le train qui file vers les camps ressemble à une maquette dans l’obscurité, accompagnée d’angoissantes volutes de fumée grises dessinées au crayon… Malheureusement le récit, qui mêle la question contemporaine des migrants et de l’exclusion des étrangers, à des retours sur la Hollande sous occupation nazie s’avère un peu plombé par l’aspect didactique de certains dialogues ou scènes. Si les scolaires apprécieront sans doute particulièrement, les adultes resteront potentiellement un peu sur leur faim.

Voir la bande annonce du film d'animation "Où est Anne Frank !" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :