Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2021 : "Les Olympiades", vision positive d’une cité parisienne

17 juillet 2021
Festival de Cannes 2021 impression 25 Les Olympiades horizontale
© Shanna Besson

Compétition
LES OLYMPIADES
de Jacques Audiard
avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant, Jehnny Beth, Annabelle Milot, Lily Rubens, Pol White, Feichan Zeng...

Notre première impression sur le film :

Nouveau film de Jacques Audiard, habitué de Cannes, où il a présenté quasiment tous ses longs métrages depuis "Regarde les hommes tomber", "Les Olympiades" offre une vision positive des habitants des cités (ici un ensemble d’immeubles situés dans le 13e arrondissement de Paris), dans un noir et blanc qui magnifie les tours et barres de lieux aux multiples fenêtres et donc individus. Adaptant ici trois nouvelles graphiques d’Adrian Tomine (« Amber Sweet », « Killing and dying » et « Hawaiian getaway »), aidé par Celine Sciamma et Léa Mysius, il fait se croiser un professeur, une opératrice en center call, une femme retournant à des études de droit et une stripteaseuse par internet. Leur point commun est de subvenir à leurs besoins comme ils peuvent, en acceptant souvent un travail qui ne correspond pas à leur formation ou leurs attentes.

Mais le constat de difficultés sociales s’arrête ici, et Audiard préfère se concentrer sur l’humain, les relations amoureuses comme la grande solitude qui frappe aussi les jeunes en milieu urbain. Utilisant le split-screen pour les conversations à distance (téléphone, Skype…), cultivant la géométrie des lieux, il compose une touchante peinture d’une jeunesse en quête d’espoir et de contact. Ses interprètes parviennent ainsi à transmettre un mélange de détresse, de fausse pudeur ou détachement, et d’élans souvent contrecarrés par la réalité des autres.

Voir la bande annonce du film "Les Olympiades" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :