Banniere Festival de Cannes 2021 sélection quotidiennes critiques

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2021 : "Bergman island", le couple qui s’éloigne selon Mia Hansel-Love

15 juillet 2021
Festival de Cannes 2021 impression 17 Bergman Island
© CG Cinéma

Compétition
BERGMAN ISLAND
de Mia Hansen-Løve
avec Vicky Krieps, Tim Roth, Mia Wasikowska, Anders Danielsen Lie, Joël Spira, Oscar Reis, Teodor Abreu...

Notre premier avis sur le film :

C’est sans doute un film très personnel que nous livre la réalisatrice française Mia Hansen-Løve ("Eden", "L'avenir"). Plongeant un couple de cinéastes dans le semi-isolement de l’île de Farö en Suède, connue pour avoir été le lieu de résidence et de tournage du réalisateur culte Ingmar Bergman, elle semble exprimer le regret d’une certaine marchandisation de l’auteur auquel bon nombre de lieux comme d’évènements sont consacrés, à la manière d’une licence qu’on exploiterait à l’infini. Le scénario suggère par petites touches l’éloignement progressif du couple, entre choix d’activités différentes, obsession sexuelle trahie par de petits croquis dans un carnet pour le mari, et scénario adultère en cours d’écriture pour la femme, dévoilé au travers d’une belle séquence en noir et blanc.

La mise en abîme finale avec un recadrage de la réalité est plutôt efficace, et le film dans son ensemble constitue une véritable carte postale pour la Suède, donnant irrésistiblement envie d'y voyager, en magnifiant par une lumière estivale des lieux déjà très graphiques. Tim Roth interprète le mari avec une certaine distance affichée. Tandis que Vicky Krieps semble un peu perdue entre manque d’inspiration et questionnements personnels. Reste que la résonance avec la vie intime de la realisatrice elle-même pose un certain nombre de questions et que la réflexion sur le cinéma comme facteur thérapeutique se trouve développée un peu a minima.

Voir la bande annonce de "Bergman Island" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :