Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2019 : "Frankie" portrait paresseux d'une actrice condamnée, avec Isabelle Huppert

24 mai 2019
Festival de Cannes 2019 impression Frankie image
© SBS Distribution

Compétition
FRANKIE
d'Ira Sachs
avec Isabelle Huppert, Marisa Tomei, Greg Kinnear, Brendan Gleeson, Jérémie Renier...

Habitué des situations très intimistes, Ira Sachs, réalisateur de "Keep the Lights on" et "Brooklyn Village" a bien du mal cette fois-ci à faire exister ses personnages, gravitant tous autour d'une actrice malade, qui les a invités au Portugal, à Sintra. Ventant les lieux comme étant l'un des plus beaux endroits au monde, sa mise en scène évite paradoxalement de nous les montrer, préférant se concentrer sur des sous-bois et autres sentiers, rendant finalement très peu hommage aux paysages ou à la ville.

Alignant les longues balades groupant divers personnages, chacun en profitant pour échanger sur différents enjeux intimes (maladie, héritage, mariage...), le scénario apparaît comme un agglomérat de problèmes bourgeois, tournant principalement autour de l'argent et de la famille. Si Isabelle Huppert s'en sort plutôt bien, ce n'est cependant pas son rôle qui émeut le plus, Marisa Tomei trouvant ici un joli rôle à sa mesure, coincée entre plusieurs hommes dont elle n'attend pas forcément grand chose. Décevant, "Frankie" est au final une chronique bourgeoise bucolique, mais sans grande âme.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :