Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2014 : Leviathan, sobre film russe sur l'État d'un pays gangrené par la corruption

24 mai 2014

Compétition
LEVIATHAN
de Andreï Zvyagintsev
avec Aleksei Serebryakov, Elena Lyadova, Roman Madianov...

Après "Le bannissement", Andreï Zviaguintsev revient sur la Croisette avec "Leviathan", drame autant politique que familial qui décrit la situation actuelle d’une Russie en proie aux bouleversements politiques. Kolia vit paisiblement au Nord de la Russie avec sa femme et son fils où il essaye de lutter contre les difficultés financières en maintenant son garage à flot. Mais lorsqu’un politique local souhaite s’emparer des terrains de la famille, la situation va rapidement s’envenimer, et la maisonnée devra alors affronter la colère d'autorités publiques corrompues.

Le portrait de cet homme poussé dans ses derniers retranchements bénéficie d’une mise en scène magistrale et d’un montage chirurgical. Abruptement, sans artifice, le réalisateur nous fait le témoin de cette famille qu’on cherche à spolier entre deux verres de vodka. Mais en plus de s’intéresser à l’intime, le cinéaste utilise son récit pour refléter la situation actuelle de la Russie, un pays soumis à la loi du plus fort et où les humains semblent se limiter à leurs instants les plus primaires.

Progressivement, le film nous prépare à l’explosion de violence qu’on sent se dessiner, un happy-end n’étant pas envisageable. Malheureusement, si le début était des plus prometteurs, l’intégration d’intrigues parallèles complique le récit de manière inutile, appuyant lourdement sur des scènes où la sobriété aurait dû s’imposer. Tombant finalement dans la redondance, le métrage finit par nous étouffer plus que nous prendre aux tripes. Dommage…

Christophe Brangé Envoyer un message au rédacteur