Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2019 : pronostics pour un palmarès

16 février 2019
Festival de Berlin 2019 - pronostic palmarès
© Pablo Ocqueteau - Berlinale 2019

Il faut bien avouer que rare ont été cette année les films en compétition à avoir fait l’unanimité. Il en est ainsi du film chinois de Wang Xioashuai, "So Long, my Son", fresque familiale de près de trois heures, traitant du désir d’enfant, et de "Synonymes" de Nadav Lapid, dont l’action se situe à Paris, autour du thème de l’identité. Un ours d’or et un grand prix leur iraient comme un gant. Côté interprétation, les choses semblent jouées entre l’acteur de "The Golden Glove" de Fatih Akin, Jonas Dassler, et l’actrice macédonienne Zorica Nusheva pour "God exists, her name is Patrujina". Pour le reste, les choses semblent un peu plus ouvertes, le nombre de films étant finalement de 16, après l’annulation de la projection du dernier Zhang Yimou, et l’on pourrait ainsi retrouver au palmarès "Répertoire des villes disparues" du québecois Denis Côté, "Grâce à Dieu" de François Ozon, "Öndög" de Wang Quan'an ou encore le déroutant "I was at home, but". On croise les doigts en tous cas pour le film norvégien, signé Hans Petter Moland, "Out stealing horses", qui certes n’a pas plus à tout le monde, mais que l’on espère apparaître quelque part au palmarès. Verdict ce soir, à partir de 19h00.

Pronostics pour le palmarès 2019

Ours d'or :
SO LONG, MY SON
de Wang Xioashuai

Grand prix :
SYNONYMES
de Nadav Lapid

Ours d'argent du meilleur réalisateur :
François Ozon
pour GRÂCE A DIEU
outsider : Wang Quan'an pour ONDOG

Meilleur acteur :
Jonas Dassler
dans THE GOLDEN GLOVE de Fatih Akin

Meilleure actrice :
Zorica Nusheva
dans GOD EXISTS, HER NAME IS PETRUJINA de Teona Strugar Mitevska

Meilleur scénario :
OUT STEALING HORSES
de Hans Petter Moland

Prix de la contribution artistique :
Photographie
MR JONES
de Agnieszka Holland

Prix Alfred Bauer de l'innovation :
RÉPERTOIRE DES VILLES DISPARUES
de Denis Côté
outsider : I WAS AT HOME, BUT de Angela Schanelec

Prix du meilleur premier film :
THE DAY AFTER I’M GONE
de Nimrod Eldar

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :