Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2019 : palmarès

17 février 2019
Festival de Berlin 2019 palmares
© Richard Hübner - Berlinale 2019

C’est finalement la France qui aura squatté les deux plus hautes marches du podium autour d’un palmarès resserré sur quelques uns des meilleurs films de cette 69e édition. "Synonymes" de Nadav Lapid, repart avec le Lion d’or, et François Ozon et son son"Grâce à Dieu", sur l’actuelle affaire de pédophilie dans l’église et de non dénonciation, avec le Grand Prix.

Les deux interprètes du film de Wang Xioashuai, "So Long, my Son", remportent tous deux les statuettes de meilleurs interprètes. Il faut dire que les prestations de Wang Jingchun et Yong Mei, en parents accablés au courage sans cesse éprouvé, est pour beaucoup dans l’émotion que dégage le film chinois. Exit donc les acteurs de "The Golden Glove" de Fatih Akin et du macédonien "God exists, her name is Patrujina", sans doute jugés soit trop gratuit pour le premier, soit trop « recette » pour le second.

Le déroutant "I was at home, but" vaut à sa réalisatrice Angela Schanelec, le prix de la mise en scène. Et il faut bien reconnaître que l’effet recherché est atteint, entre interrogations et agacement, à l’image de son héroïne désemparée. Enfin notre chouchou norvégien, "Out stealing horses" apparaît bien au palmarès, avec le prix pour la meilleure photographie. Un lot de consolation honorable. Rendez-vous en 2020 pour une 70e édition, qui on l’espère, déplacera un peu plus les stars de renom.

Palmarès 2019

Ours d'or :
SYNONYMES
de Nadav Lapid

Grand prix :
GRÂCE A DIEU
de François Ozon

Ours d'argent du meilleur réalisateur :
Angela Schanelec
pour I WAS AT HOME, BUT...

Meilleur acteur :
Wang Jingchun
dans SO LONG, MY SON de Wang Xioashuai

Meilleure actrice :
Yong Mei
dans SO LONG, MY SON de Wang Xioashuai

Meilleur scénario :
Maurizio Braucci, Claudio Giovannesi et Roberto Saviano
pour LA PARANZA DEI BAMBINI de Claudio Giovannesi

Prix de la contribution artistique :
Rasmus Videbæk
pour la Photographie de
OUT STEALING HORSES de Hans Petter Moland

Prix Alfred Bauer de l'innovation :
SYSTEM CRASHER
(Systemsprenger)
de Nora Fingscheidt

Prix du meilleur premier film :
ORAY
de Mehmet Akif Büyükatalay

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :