Banniere-Berlinale-2019

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2019 : "Monos", premier choc de la Berlinale, venu de Colombie

11 février 2019
Festival de Berlin 2019 impression Monos image
© Le Pacte

Panorama
MONOS
de Alejandro Landes
avec Julianne Nicholson, Moisés Arias, Sofia Buenaventura, Julián Giraldo, Karen Quintero...

C'est à une véritable immersion au cœur d'un groupe de jeunes guérilleros colombiens que nous convie Alejandro Landes. Alliant montages d'entraînements, concentrés sur les visages en sueur des jeunes gens, et vues initiales sur de grands espaces que viennent limiter seulement d'autres montagnes ou la brume omniprésente, son scénario étudie avec minutie les jeux de pouvoirs et les tactiques employées par les uns et les autres pour assurer sa survie au sein du groupe et face à une « organisation » invisible.

Chargés de surveiller une vache laitière dénommée Shakira et une otage américaine qu'ils appellent Doctora, les moments d'insouciance, aux rituels violents (la fête d'anniversaire se traduit par un foyer rage collectif au ceinturon...), les apparences des jeux de l'amour, seront vite remplacés par d'autres enjeux fondamentaux, forçant l'apprentissage des notions de responsabilité et de leadership. Avec un travail époustouflant niveau bande son, "Monos" et sa bande d'interprètes habités, souligne tout en générant l'inquiétude, l'inexpérience et le reste d'innocence chez ces jeunes gens embrigadés.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :