Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival d'Annecy 2019 : "Playmobil, le film", ouverture gadget d'un Festival qui s'annonce de haute tenue

11 juin 2019
Festival d'Annecy 2019 impression 01 Playmobil le film image
© Pathé Distribution

Événement
PLAYMOBIL, LE FILM
de Lino DiSalvo
avec Anya Taylor-Joy, Gabriel Bateman et les voix de Kad Merad, Franck Dubosc, Jenifer Bartoli, Jérôme Commandeur,, Jim Gaffigan, Daniel Radcliffe, Meghan Trainor, Adam Lambert...

La cérémonie d'ouverture du 42e Festival du film d'animation d'Annecy a donc lancé les festivités pour six jours qui s’annoncent passionnants, alors que s'abattaient des trombes d'eau sur la Venise des Alpes. Ce fut l'occasion pour les festivaliers de découvrir la dernière production Looney Tunes de la Warner, avec un Bugs Bunny en pleine forme, client d'un hôtel qui est en fait une pyramide. De quoi savourer quelques quiproquos amusants, lorsqu'il prend des hiéroglyphes pour de sanglants Comic's ou un sarcophage pour le réceptionniste, déclenchant au passage les foudres d'une féroce momie qui ne sait cependant pas à qui elle va se mesurer.

S'en est suivie la projection du long métrage d'ouverture, réalisé par Lino DiSalvo ("Volt", "Raiponce"), qui adapte ici le riche univers des figurines pour enfants, les Playmobil. Navigant entre plusieurs univers (village viking, western, ville futuriste, monde magique...), le film démarre en image live, introduisant les deux personnages principaux, une adolescente désireuse de découvrir le monde et son petit frère, bientôt livrés à eux mêmes suite à la mort de leurs parents. Faisant allusion à divers autres sagas, depuis celle de James Bond, avec le personnage de Rex Dasher, Star Wars, ou encore X-Men, le film ne sera malheureusement pas au rendez-vous niveau humour.

Malgré une animation de qualité, jouant initialement avec la rigidité des personnages (mains en forme de pinces, jambes raides...), "Playmobil, le film" s'enlise dans son catalogue d’univers, et ne parvient pas à donner une réelle épaisseur au frère et à la sœur, pas plus qu'au conducteur de camion a Burritos, hippie peu courageux et finalement assez intéressé. Quant au prétexte du passage trop rapide à l'âge adulte, il se perd un peu en route, avant de revenir, forcément, sur le tard.

Voir le teaser de « Playmobil le film » (VF):

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :