Bannière Festival de Berlin - Berlinale 2020

NEWS

Festival

Festival d'Annecy 2018 : "Seder-Masochism" brûlot décalé sans concession avec les religions

12 juin 2018

Présenté en compétition, le nouveau long métrage de Nina Paley, réalisatrice de "Sita sings the blues" relate le parcours du peuple juif, tout en mettant en perspective comportements humains et religion. Dialogue récurrent entre Dieu et une chèvre (en réalité un enregistrement d’une conversation entre la réalisatrice et son père), explication de la tradition des quatre verres de Vin pour célébrer le Séder (lors de la fête du Pessa’h), 10 plaies d’Égypte, récit de l'exode, tout est ici passé au crible d'un regard féminin, usant d'une profonde ironie et de chansons modernes (disco, rock, hard, variété française...) pour mieux dénoncer des traditions et textes contribuant à une approche patriarcale de la société.

Le dessin, où les motifs géométriques sont légions (les nuages, les textures des arbres, les cheveux et la barbe ondulants de Dieu...) se mêlent à des figurines déformées ou des représentations traditionnelles détournées. En ligne de mire, les textes religieux, les atrocités commises au nom de la religion, ou encore les querelles autour de la terre de Palestine et d’Israël. L'humour est ici corrosif, les représentations irrévérencieuses et le discours de fond clairement engagé. Annecy 2018 démarre sur les chapeaux de roues.

Voir la bande annonce de « Seder-Masochism » (vonst) :

Seder-Masochism Trailer April 2018 from Nina Paley on Vimeo.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur