Banniere Festival d'Annecy 2024

NEWS

Festival

Festival d'Angoulême 2024 : l’annonce de l’essentiel de la sélection

9 juillet 2024
Festival du film francophone d'Angoulême 2024 annonce sélection
© "A l'Ancienne" 2023 - Julien Panié – Zazi Films – Five Dogs - StudioCanal

C'est à l'Institut du Monde Arabe que Dominique Besnehard et Marie-France Brière ont dévoilé l’essentiel de la sélection du 17e Festival du Film Francophone d'Angoulême, qui aura pour pays invité le Maroc. Retour sur les principales annonces d'une conférence de presse qui promet une nouvelle fois une édition riche en films et en invités.

Les mêmes interprètes en ouverture et en clôture

"Les Barbares" de Julie Delpy avec Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte, annoncé comme un conte moderne assez féroce, verra ses deux acteurs également en vedettes du film de clôture "Sarah Bernhardt, La Divine" de Guillaume Nicloux. À noter aussi que c’est "Challenger" de Varante Soudjian qui sera le film projeté en méga-séance à Carat, en partenariat avec le Grand Angoulême, en présence d’Alban Ivanov qui interprète ici un boxeur amateur rêvant d'une carrière.

Les avant-premières, les flamboyants et autres

Ayant pris un peu de retard, à cause des tensions liées aux élections, les sélectionneurs n'ont pas encore bouclé les sections Nouveaux Regards, Premiers Rendez-vous ou Les Flamboyants, avec pour l'instant uniquement "L'Histoire de Souleymane", passé par Un Certain Regard à Cannes, pour cette dernière. Revenant sur la difficulté d'effectuer une sélection, et surtout de refuser certains films, Dominique Besnehard plaisante d’ailleurs sur la manière d'annoncer un refus et les risques de perdre au passage quelques amis.

Côté avant-première, le CGR verra les projections de "Everybody Loves Touda" passé par Cannes Première, tout comme "Vivre mourir renaître" de Gaël Morel, la comédie "À l'ancienne", "À toute Allure", "Le Choix du pianiste", "Drone", "Fêlés", "Mikado", "Prodigieuses", "Le Système Victoria", et deux films québécois "Hôtel Silence" et "Nos belles-sœurs". Un ensemble qui sera complété ultérieurement, mais qui a déjà de quoi assurer au festival la venue de pointures côté interprètes, avec entre autres Chantal Lauby, Didier Bourdon, Gérard Darmon, Pio Marmaï, José Garcia, Zoé Adjani, Philippe Torreton, Pierre Richard, Charlotte de Turckheim, Gaël Morel, Félix Moati, Vimala Pons, Ramzy Bedia, Franck Dubosc, Isabelle Carré, Julie Gayet, Damien Bonnard, Jeanne Balibar, Victor Belmondo... Enfin, en coups de cœur, on trouvera "À Bicyclette" et "Au revoir", l'un des rares films dominicains.

Les films en compétition

On savait déjà que l’impériale Kristin Scott Thomas présiderait le jury de la compétition 2024. Elle sera accompagnée de la chanteuse Imany, de l'actrice Alix Poisson, de la productrice Anne-Dominique Toussaint et de Maryam Touzani, réalisatrice marocaine, ainsi que du journaliste François Busnel, du réalisateur et acteur Cédric Kahn, du chanteur et acteur québécois Sébastien Ricard, et de Makita Samba, acteur.

Les sélectionneurs ont annoncé seulement 8 longs métrages, sur les 10 qui composeront la compétition : "Barbès, Little Algérie", "Dis-moi pourquoi ces choses sont si belles", "En tongs au pied de l'Himalaya", "Lads", "Le Procès du chien" de Laetitia Dosch et "Vingt dieux", tous deux passés par Un certain regard, "Rabia", et également "Une vie rêvée".

Et de nombreux événements

A noter durant les 6 jours du festival, la venue des Grosses Têtes de RTL animées par Laurent Ruquier, pour une émission spéciale en direct du Théâtre de la ville, une rétrospective de films marocains, auxquels s'ajoutent "Rabia" en première mondiale et "La Damnée", film fantastique, déjà passé par Gérardmer.

Du côté des hommages, hormis ceux consacrés à Micheline Presle et à Anouk Aimée, un focus réalisatrice aura lieu avec Valérie Donzelli comme invitée d'honneur, qui était déjà présente avec "La guerre est déclarée" il y a 11 ans (et a reçu le Valois d'or à l'époque), et qui reviendra sur la plupart de ses films et présentera son petit dernier, un documentaire intitulé "Rue du Conservatoire". Cette année le distributeur mis en avant sera Jour2Fête, dont on verra certains films tels que le touchant "La Ferme des Bertrand" et en avant-première "Ma vie ma gueule", récent film d’ouverture de la Quinzaine des Cinéastes.

Enfin, des projections spéciales de "France, une histoire d'amour" de Yann Arthus-Bertrand et Michael Petiot et de deux films de télévision dont "Olympe, une femme dans la révolution" co-signé Julie Gayet, ainsi que de deux documentaires dont "Claude Lelouch, la vie en mieux", auront lieu. Un programme qui sera complété dans la bonne humeur, avec un ciné concert autour du film "En fanfare", gros succès à Cannes Première, et un spectacle musical au théâtre, "Le Piano et la Comédienne" par Alice Taglioni. Alors rendez-vous du 27 août au 1er septembre 2024 pour découvrir les premiers échos des films présentés à Angoulême.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :