Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

DOSSIERBilan de l'année

TOP 10 de l’année 2019 : BON JOON-HO élu meilleur réalisateur pour Abus de Ciné

Avec le triomphe "Parasite", qui lui a notamment valu la Palme d’or et pas moins de 4 Oscars, c’est Bong Joon-ho qui prend assez logiquement la tête du classement des meilleurs réalisateurs et réalisatrices de l’année 2019 selon la rédaction d’Abus de Ciné.

Pour établir ce classement, douze membres de la rédaction d’Abus de Ciné ont établi leur propre top 5 des cinéastes de l’année 2019. Résultats : pas moins de 37 noms ont été cités, dont seulement 10 l’ont été à plusieurs reprises. Une vraie diversité, donc, mais avec quand même un top 5 qui se dégage plutôt largement. Les 4 premiers sont d’ailleurs quasiment identiques à ceux du top 10 des meilleurs films, avec une simple inversion des 2e et 3e places. Ainsi, loin derrière Bong Joon-ho (7 citations dont 5 premières places !), Quentin Tarantino (5 citations ; 1 fois premier) et Todd Phillips (3 citations ; 1 fois premier) complètent le podium dans cet ordre, suivi par Yórgos Lánthimos (4 citations ; aucune première place).

En revanche, les réalisateurs des 6 autres films constituant le top 10 d’Abus de Ciné sont presque tous absents de ce classement des réalisateurs ! Seul Ladj Ly (cité à deux reprises) partage sa 8e place avec plusieurs n’apparaissant que chez un seul membre de la rédaction mais bénéficiant à chaque fois d’une première place. Étrangement, trois réalisateurs français, dont les films ont pourtant fait partie du top 10, n’ont même pas été cités une seule fois dans les différents classements des réalisateurs : Jérémy Clapin, Hugo Gélin et Nicolas Bedos. Remarquons que Roman Polanski, dont le récent César a suscité la polémique, n’a, lui non plus, obtenu aucun vote parmi les membres de la rédaction – mais nous ne tirerons aucune conclusion sur les raisons qui ont mené chacun-e à ne pas retenir son nom. En revanche, d’autres cinéastes ont eu plus de succès pour la reconnaissance de leur travail de mise en scène : c’est notamment le cas de Rodrigo Sorogoyen, Céline Sciamma (seule femme de ce classement) et Pedro Almodóvar.

Notons une grande diversité géographico-culturelle de ce classement : derrière un Sud-Coréen, on compte trois Américains, deux Français, deux Espagnols, deux Brésiliens (en duo), un Grec, un Russe et un Chinois. On se réjouit particulièrement de constater que le cinéma peut dépasser les frontières, en ces temps de triste repli identitaire.

Découvrez donc sans plus attendre les meilleurs cinéastes de l’année 2019 selon Abus de Ciné, dans un faux top 10 comprenant finalement 13 noms (dont un duo) à cause des nombreux ex æquo à la 8e place !

8e ex æquo // Ladj Ly, Josh Cooley, Kantemir Balagov, Bi Gan et le duo Kleber Mendonça Filho / Juliano Dornelles

Ladj Ly réalisateur en 2019 de : Les Misérables – Lire notre critique du film

Josh Cooley réalisateur en 2019 de : Toy Story 4 – Lire notre critique du film

Kantemir Balagov réalisateur en 2019 de : Une grande fille – Critique à venir

Bi Gan réalisateur en 2019 de : Un grand voyage vers la nuit – Lire notre critique du film

Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles réalisateurs en 2019 de : Bacurau – Lire notre critique du film

7e // Pedro Almodóvar
Réalisateur en 2019 de :
Douleur et Gloire – Lire notre critique du film

6e // Céline Sciamma
Réalisatrice en 2019 de :
Portrait de la jeune fille en feu – Lire notre critique du film

5e // Rodrigo Sorogoyen
Réalisateur en 2019 de :
El reino – Lire notre critique du film

4e // Yórgos Lánthimos
Réalisateur en 2019 de :
La Favorite – Lire notre critique du film

3e // Todd Phillips
Réalisateur en 2019 de :
Joker – Lire notre critique du film

2e // Quentin Tarantino
Réalisateur en 2019 de :
Once Upon A Time… in Hollywood – Lire notre critique du film

1er // Bong Joon-ho
Réalisateur en 2019 de :
Parasite – Lire notre critique du film

Raphaël Jullien Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT