Banniere_Face_a_Face_2022

DOSSIERTest DVD

Test DVD - SLICE

Date de sortie : 2 février 2011

Dans la ville de Bangkok, un mystérieux tueur en série vêtu intégralement de rouge sévit en laissant ses victimes à l’intérieur de grosses valises rouges. Ses proies de prédilections sont celles s’adonnant à la prostitution. La police piétine mais entend parler d’un détenu, nommé Thaï, affirmant connaître l’identité de l’assassin. Poussée par un ministre dont le fils vient d’être la victime du tueur en série, l'inspecteur Chun décide d’engager Thaï pour retrouver les traces du meurtrier...

Test DVD

Sélectionné dans la partie Sang Neuf du festival de Beaune l’an dernier, c’est finalement Wild Side qui s’est décidé à importer ce surprenant polar thaïlandais dans nos étalages DVD/Blu-ray. Ce n’est pas la première œuvre de Kongkiat Khomsiri à traverser nos frontières puisque le même éditeur avait déjà sorti son précédent opus Boxers (un film d’action calibré) en Direct to Vidéo il y a un peu plus de 2 ans.

Les menus

Aussitôt le DVD inséré, c’est une avalanche de bandes annonces du catalogue DTV de Wild Side qui ouvrent le bal et que les allergiques pourront à loisir passer une par une ou totalement. Les curieux eux, pourront se découvrir les teasers des nombreux films de genres qui l’éditeur prévoie de sortir dans les trois prochains mois dont les alléchants "Dream Home", "The Insider" ou "Shank". Il est seulement dommage que ces bandes annonces ne soient visibles qu’à l’insertion de la galette et qu’il ne soit pas possible de mettre pause.
Le menu principal reprend les éléments du film avec style sous la musique d’ambiance du film. Les passages d’un menus à l'autre sont bien pensés et esthétiques.

Image et son

Sans être extraordinaire la compression du DVD est de bonne facture et fait bien ressortir le rouge et le noir, couleurs dominantes des premières séquences. C’est en revanche moins probant sur certains plans de la campagne où la compression est parfois visible. Ceci dit, sur un écran 32’ c’est à peine remarquable et les possesseurs de matériel HD se reporteront sur le Blu-Ray probablement bien plus optimisé.
Concernant les pistes sonores, Wild Side nous offre le choix, et surtout pour les doublages FR. On peut à loisir opter pour du DTS 5.1 à la compression très fine et remarquable, du Dolby Digital 2.0 très dispensable et de l’audio 3D, procédé simulant la dispersion spatiale du son avec un casque. Très efficace. Les allergiques à la VF (pourtant plutôt réussie pour un film asiatique) se contenteront d’une correcte piste Dobly Digital 5.1 pour la V.O. ou bien se reporterons sur le Blu-Ray qui lui propose un DTS MASTER AUDIO qui doit certainement cracher à en juger la qualité de la piste française du DVD.

Bonus

Niveau compléments, c’est du succinct mais c’est déjà plus complet que la plupart des éditions de DTV qui sortent chaque année. Une série d’interviews est compilée dans une featurette d’un quart d’heure où réalisateur et acteurs principaux expliquent leurs intentions et préparations. Assez promotionnelle, elle a le mérite du nous éclairer sur le passé des personnages secondaires du film, pas très clairs à la première vision de celui-ci. Il est aussi intéressant d’entendre comment Kongkiat Khomsiri a abordé le projet de ce polar plutôt atypique. On peut cependant regretter que les interviews se limitent aux acteurs adultes et que les enfants comédiens passent totalement à la trappe. Aucune référence au tournage avec les enfants et le fait de tourner des séquences crues avec certains d’entre eux.
À cette featurette s’ajoute la bande annonce Wild Side du film et la copie numérique du film téléchargeable pour ceux qui veulent voir le film sur leur netbook, histoire de choquer votre voisine de voyage lors d’un long trajet en TGV.

Alexandre Romanazzi Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT