Parce qu'on en a jamais assez !

DOSSIERBilan de l'année

LES MEILLEURS FILMS DE 2021 SELON MATHIEU PAYAN

Une petite année cinéma… et plateforme !

En 2020, le cinéma - comme tout le reste - a été bouleversé par la Covid-19. Quand les salles ont été invitées à fermer leurs portes, les plateformes de films on-line ont explosé, offrant la possibilité de voir de nouvelles sorties… à la télévision ou sur les écrans digitaux. Un bouleversement pour les gestionnaires de salles obscures bien que, honnêtement, le cinéma reste encore le seul endroit pour vraiment apprécier les films avec ses écrans géants, ses fauteuils moelleux, son son qui bastonne les oreilles de tous les côtés… et ses bouffeurs de pop-corn (ha non pas eux !!) Jean-Luc Godard avait bien traduit cette souveraineté par ces mots : « Quand on va au cinéma, on lève la tête. Quand on regarde la télévision, on la baisse ».

Pourtant quand les salles sont fermées les quatre premiers mois de l’année, comme cela a été le cas en 2021, on est finalement heureux de pouvoir découvrir de nouveaux films… même avec ses pantoufles aux pieds. Et surprise, un long-métrage de plateforme figure dans mon classement des 10 meilleures œuvres sorties en 2021… Comme quoi ! Et c’est donc un dessin animé de Netflix qui prend la septième place de ce top : "Les Mitchell contre les machines", qui raconte les aventures totalement foldingues et complètement cinglées d’une famille azimutée itou que l’on a instantanément adoptée ! Finalement, on se dit qu’on l’aurait peut-être encore plus apprécié si on l’avait vu dans une salle obscure.

Le reste du top 10 a été consommé d’une part avec les festivaliers cannois et d’autre part avec mes chers bouffeurs de pop-corn ! Quatre films de ce classement ont, comme moi, monté les marches (et cherché la sous-préfète) : le choc "BAC Nord", le coup de cœur "Julie (en 12 chapitres)", le bouleversant "De son vivant" et le drôlement grave (et vice-versa) "Tout s’est bien passé". Pour ce qui est de la Palme d’or "Titane", après avoir été estomaqué à la sortie de la séance et ne sachant plus qui j’étais ni ce que je faisais là (comme à la fin de ma soirée d’anniversaire confiné !), je ne retiendrai finalement que les comédiens principaux, épatants dans ce thriller porno chic sans queue ni tête (surtout sans tête donc !).

Concernant les cinq autres films de mon classement (partagés avec ces satanés bouffeurs de pop-corn), signalons – Cocorico ! – le meilleur film d’animation de l’année… "Le Sommet des dieux". Signalons aussi que c’est une année bien décevante pour Disney et Pixar puisque leur "Luca", "Encanto" et autre "Raya et le Dernier Dragon" font un peu pschitt devant les œuvres animées de mon top auxquelles on peut ajouter "Belle", une bien belle version 4.0 de "La Belle et la Bête". Pour le reste, "Sound of Metal" frappe fort en nous plongeant dans le monde abyssal du silence ; Denis Villeneuve réussit haut la main son pari avec son riche et aride "Dune", à l’image de Steven Spielberg qui magnifie lui aussi un autre chef-d’œuvre, le "West Side Story" de Robert Wise et Jerome Robbins. Et puis, non, je ne l’ai pas oublié : en haut de ce top, le film qui restera dans les mémoires, tout du moins dans la mienne : "The Father", Oscar du scénario adapté pour Florian Zeller, également génial réalisateur de cette œuvre subtile qui colle à la fragile lucidité du protagoniste principal, un petit vieux qui perd progressivement pied dans la réalité, en même temps que le spectateur véritable victime collatérale qui se noie dans le même cauchemar éveillé. Une performance artistique, scénaristique, fantastique, magique, appelé à devenir… un classique.

TOP 10 films

1. "The Father", de Florian Zeller
2. "BAC Nord", de Cédric Jimenez
3. "West Side Story", de Steven Spielberg
4. "Julie (en 12 chapitres)", de Joachim Trier
5. "Dune", de Denis Villeneuve
6. "Le Sommet des dieux", de Patrick Imbert
7. "Les Mitchell contre les machines", de Michael Rianda et Jeff Rowe
8. "De son vivant", d’Emmanuelle Bercot
9. "Sound of Metal", de Darius Marder
10. "Tout s'est bien passé", de François Ozon

FLOP 5 films

1. "Flag Day", de Sean Penn
2. "Les Éternels", de Chloé Zhao
3. "Tromperie", d’Arnaud Desplechin
4. "Le Genou d'Ahed", de Nadav Lapid
5. "Benedetta", de Paul Verhoeven

TOP 5 réalisateurs

1. Steven Spielberg ("West Side Story")
2. Denis Villeneuve ("Dune")
3. Wes Anderson ("The French Dispatch")
4. Florian Zeller ("The Father")
5. Cédric Jimenez ("BAC Nord")

TOP 5 actrices

1. Frances McDormand ("Nomadland", "The French Dispatch")
2. Renate Reinsve ("Julie (en 12 chapitres)")
3. Agathe Rousselle ("Titane")
4. Olivia Colman ("The Father")
5. Valérie Lemercier ("Aline")

TOP 5 acteurs

1. Anthony Hopkins ("The Father")
2. Vincent Lindon ("Titane")
3. Gilles Lellouche ("BAC Nord")
4. Riz Ahmed ("Sound of metal")
5. André Dussollier ("Tout s’est bien passé", "Boîte noire")

TOP thématique : Effrayants, perturbants, troublants, extravagants, ces inoubliables animaux stars de 2021

1. Les monstrueux vers des sables de "Dune"
2. La grosse mouche dans "Mandibules"
3. Monchi le chouchou chien dans "Les Mitchell contre les robots"
4. L’inquiétant agneau dans "Lamb"
5. La mystérieuse panthère dans le documentaire "La Panthère des neiges"

Révélation de l’année 2021

On pourrait se dire qu’Aïssatou Diallo Sagna n’a aucun mérite à jouer une aide-soignante dans "La Fracture" de Catherine Corsini puisque la jeune femme de 38 ans est une véritable aide-soignante à la ville. Détrompez-vous : allez jouer devant une caméra votre propre métier, quel qu’il soit ! Quand vous voyez Aïssatou Diallo Sagna dans cette fable sociale intense, on ne peut être que bluffé par son jeu et son naturel confondant, qui lui permettent de passer sans sourciller des crises de rires aux crises de nerfs. Elle débute avec force sur les plateaux de cinéma qui, espérons-le, continueront à lui ouvrir les bras. Car elle ne mérite pas seulement d’être applaudie à 20 h par tout le pays, elle mérite aussi nos applaudissements pour son talent devant la caméra !

Mathieu Payan Envoyer un message au rédacteur