Banniere_Festival_Lumiere_2020

DOSSIERBilan de l'année

LES MEILLEURS FILMS DE 2019 SELON KEVIN GUEYDAN

En 2019, l'emprise de la souris aux grandes oreilles n'a fait que s'affirmer sur le box-office mondial à coup d'exploitation de ses franchises Marvel et "Star Wars", de suites de ses succès d'animation ("La Reine des neiges 2" et "Toy Story 4") et d'adaptations live de ses plus grands succès ("Dumbo", "Le Roi Lion" et "Aladdin"), construisant un modèle de blockbuster qui commence à tourner à vide mais remplit malgré tout les salles et ne laisse que des miettes à ses concurrents. Cependant, deux axes majeurs de sa production se se sont terminés : tout d'abord le cycle des pierres d'infinité débuté avec "Iron Man" et se clôturant avec "Avengers: Endgame", véritable tour de force avec un fil rouge scénaristique sur une vingtaine de films. C'est dorénavant un saut dans le vide pour le développement des super-héros Marvel que se soit sur la plate-forme Disney+ (qui concurrence Netflix) ou sur grand écran. Ensuite l'une des plus emblématiques saga du 7ème art, "Star Wars", s'est achevée. L'histoire de la famille Skywalker s'est conclue dans un 9ème épisode en deçà des attentes à l'image de cette nouvelle trilogie qui a eu du mal à trouver sa propre voie sans renier ses origines.

De son côté, Netflix continue de se faire une place dans l'industrie cinématographique avec la sortie sur la plate-forme du dernier film de Martin Scorsese, "The Irishman", qui a été l'une des plus grosses attentes de l'année pour les cinéphiles.

Côté festival, la Mostra de Venise a encore innové : après 2018 qui avait vu le film Netflix "Roma" avoir le Lion d'or, l'édition 2019 a vu un film de super-méchant avoir le même prix : "Joker" de Todd Phillips. Ainsi il est tout à fait possible (si besoin est de le rappeler) que le film de super-héros ou de leurs antagonistes peut être un cinéma adulte et de qualité et pas uniquement un blockbuster au scénario trop formaté et proposant un divertissement calibré et sans réelle prise de risque. Toujours dans la case festival, comment ne pas évoquer la Palme d'or, "Parasite" (disons le tout de suite, le meilleur film de 2019), véritable succès public et critique, chose plutôt rare pour une Palme, ce qui mérite d'être souligné.

En bref, 2019 aura eu son lot de belles surprises, avec notamment "Le Chant du loup", qui prouve que le cinéma français peut faire du cinéma d'action avec brio et un casting 4 étoiles, ou encore "À couteaux tirés" réalisé par Rian Johnson, qui après avoir été critiqué dans une galaxie lointaine très lointaine, nous a proposé un formidable Cluedo sur grand écran, sans oublier l'adaptation du manga "Gunm" avec "Alita: Battle Angel" qui, espérons-le, aura droit à une suite. Mais qui dit surprises dit aussi déceptions : outre le cas de "Star Wars" évoqué plus haut, il convient de citer le reboot d'"Hellboy" qui n'est qu'une bouillie de CGI et qui risque de renvoyer en enfer pour un petit moment le héros créé par Mike Mignola.

Ainsi, l'année 2019 est venue clôturer de fort belle manière une décennie de cinéma assez exceptionnelle. Maintenant cap sur 2020 et puisse le 7ème Art continuer à nous surprendre, nous faire réfléchir, sursauter, voyager, rire, nous émouvoir, bref, nous faire sentir vivant.

TOP 10 films

1. Parasite, de Bong Joon-ho
2. Les Misérables, de Ladj Ly
3. Once Upon A Time… in Hollywood, de Quentin Tarantino
4. El reino, de Rodrigo Sorogoyen
5. Le Traître, de Marco Bellochio
6. La Favorite, de Yórgos Lánthimos
7. Marriage Story, de Noah Baumbach
8. Joker, de Todd Phillips
9. J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin
10. Grâce à Dieu, de François Ozon

FLOP 5 films

1. Hellboy, de Neil Marshall
2. Walter, de Varante Soudjian
3. Just a Gigolo, d’Olivier Barroux
4. Let's Dance , de Ladislas Chollat
5. Chamboultout, d’Éric Lavaine

TOP 5 réalisateurs

1. Bong Joon-ho (Parasite)
2. Rodrigo Sorogoyen (El reino)
3.Quentin Tarantino (Once Upon A Time… inHollywood)
4.Yórgos Lánthimos (La Favorite)
5. James Gray (Ad Astra)

TOP 5 acteurs

1. Brad Pitt (Once Upon A Time… in Hollywood ; Ad astra)
2. Joaquin Phoenix (Joker)
3. Antonio de la Torre (El reino)
4. Pierfrancesco Favino (Le Traître)
5. Christian Bale (Vice ; Le Mans 66)

TOP 5 actrices

1. Olivia Colman (La Favorite)
2. Scarlett Johansson (Marriage Story)
3. Emma Stone (La Favorite)
4. Noémie Merlant (Les Drapeaux de papier)
5. Amy Adams (Vice)

TOP thématique : Tiré de faits réels

1. Le Traître
2. Grâce à Dieu
3. Vice
4. Ex æquo : Le Mans 66 / Green Book
6. Ex æquo : La Mule / The Front Runner

Révélation de l'année 2019

Nathan Ambrosioni, le jeune réalisateur (âgé de 20 ans) du long métrage "Les Drapeaux de papier", qui fait preuve d'une vraie maîtrise pour son premier long métrage et qui n'est pas sans rappeler un certain Xavier Dolan. Ça tombe bien, c'est l'un de ses modèles. Un jeune talent à suivre, donc.

Kevin Gueydan Envoyer un message au rédacteur