Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

DOSSIERBilan de l'année

FLOP 2019 : les pires films pour Abus de Ciné

Après les meilleurs films de 2019, il fallait bien se pencher aussi sur ce que cette année avait proposé de pire… Compte-rendu d’une approche variée des membres de la rédaction d’Abus de Ciné.

Un classement collectif des pires films de l’année est toujours plus difficile (voire impossible) à établir qu’un classement des meilleurs films. La première raison tient en une évidence que l’on pourra formuler de façon volontairement provocatrice : dans une équipe, on trouve rarement plus d’une personne pour s’infliger le visionnage d’un vrai mauvais film ! Il est même fort probable que certains navets n’aient pas trouvé critique à leur pied au point d’être passés hors de nos radars. Tenez, par hasard, c’est peut-être le cas de "C’est quoi cette mamie ?!" ou de "Fast and Furious: Hobbs and Shaw", qui ont un beau potentiel de nanar mais que personne n’a critiqué sur Abus de Ciné à ce jour…

La deuxième raison concerne la subjectivité, qui est sans doute encore plus marquée que pour l’établissement d’un classement des meilleurs films, car on peut détester un long métrage suivant des logiques qui dépassent les aspects cinématographiques, par exemple à cause d’une idéologique qu’on abhorre, ou même par pur snobisme (consciemment ou non). Enfin, la troisième raison repose dans la définition à géométrie variable du terme « flop » : si certain-e-s y mettent vraiment des films envisagés comme mauvais, d’autres listent plutôt des déceptions ou encore des films considérés comme surestimés.

Ces constats étant établis clairement, remarquons donc que les 12 propositions de la rédaction concernent 46 films, dont seulement 9 ont été cités au moins deux fois. Quatre longs métrages sortent donc légèrement du lot. Tout d’abord, "Annabelle : La Maison du mal", "The Dead Don't Die" et "Hellboy" ont l’incroyable privilège d’être les seuls à apparaître à 3 reprises dans les flops de la rédaction ! Ensuite, "Tanguy, le retour" a l’immense honneur d’être le seul à avoir été désigné comme pire film de l’année par deux rédacteurs ! Un classement n’ayant donc guère de sens, citons sans commentaire (parce que ça n’en vaut sans doute pas la peine) les 5 autres films doublement cités : "Cats", "Let's Dance", "Jumanji: Next Level", "Alien Crystal Palace" et "All Inclusive". D’autre part, malgré la diversité des votes, on peut tout de même noter deux tendances qui se perpétuent d’année en année : les comédies populaires françaises et les blockbusters américains (notamment d’action ou d’horreur).

Preuve s’il en est de l’incroyable divergence des avis, 5 films apparaissent soit dans les flops soit dans les tops selon les membres de la rédaction : "Star Wars, épisode 9 : L'Ascension de Skywalker", "Ma vie avec John F. Donovan", "Jessica Forever", "Marriage Story" et "La Vérité". Si l’on étend l’analyse à l’ensemble des classements et des commentaires des 12 bilans individuels, on peut signaler d’autres films ayant suscité des appréciations totalement opposées : "Alita: Battle Angel", "Zombi Child" ou encore "Midsommar".

On vous laisse avec les bandes-annonces des quatre films les plus détestés par la rédaction, en vous conseillant donc de vous limiter à cela si vous ne les avez pas encore vus !

"Annabelle : La Maison du mal"

"The Dead Don't Die"

"Hellboy"

"Tanguy, le retour"

[Mise à jour : Le contenu de cet article a été partiellement modifié le 8 mars 2020, après la détection d’une erreur dans le décompte, attribuant accidentellement une citation à "Countdown" au lieu de "Hellboy". Dans sa version initiale publiée le 2 mars 2020, ce bilan attribuait donc par erreur deux citations respectives aux films "Countdown" et "Hellboy" alors que le premier n'est cité qu'une fois dans les classements individuels et le deuxième fait finalement partie des films cités à trois reprises.]

Raphaël Jullien Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT