Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

YAO

Un film de Philippe Godeau

Rendez-vous en terre des ancêtres

Seydou Tall est un célèbre acteur et vit à Paris. Il doit se rendre à une biennale à Dakar au Sénégal afin de promouvoir son nouveau livre. Là-bas, il rencontre un jeune fan, Yao, qui a parcouru seul plus de 300 kilomètres afin d’obtenir une dédicace. Touché par le courage de cet enfant, il décide de le raccompagner jusqu’à son village…

Yao film image

Avec "Yao", Philippe Godeau s’intéresse au parcours quasi initiatique d’un homme qui ne connaît pas le pays de ses ancêtres et qui au hasard d’une rencontre va entamer un périple jusqu’aux racines de sa famille.

Au travers de la thématique du dépaysement, le personnage principal va, au fil de son périple où la débrouillardise est reine et les mirages parfois présents, découvrir les us et coutumes d’un pays dont il ignorait tout. Il ira ainsi jusqu’à se reconnecter petit à petit avec ses racines, alors même qu’il est balloté entre son pays, la France, et celui de ses grands-parents, le Sénégal. À côté de ce personnage principal en quête de repères, se tient le jeune Yao qui devient à la fois son guide et son fils adoptif. À ce titre, l’alchimie entre Omar Sy et le jeune Lionel Louis Basse est visible à l’écran et renforce cet aspect.

Si le scénario s’avère ultra convenu dans son déroulement, il parvient globalement à éviter l’écueil du regard occidental, en montrant intelligemment les bons et les mauvais aspects du pays. La réalisation ne verse pas dans la contemplation et le lyrisme mais nous offre tout de même de belles images ensoleillées et désertiques. Cependant, l’ensemble dégage une impression de déjà-vu comme si l’on regardait un épisode de Rendez-vous en terre inconnue, le traitement cinématographique en plus. En outre, le long-métrage peine à réellement nous émouvoir et on regrettera que le personnage secondaire de la chanteuse soit trop vite expédié.

"Yao" nous propose un sympathique voyage au Sénégal en compagnie d’un agréable duo. Cependant l’ensemble manque de poésie et la réalisation tout comme le scénario peinent à nous embarquer totalement dans ce voyage.

Kevin GueydanEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire