Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

XXX

Un film de
Avec Asia Argento...

De l'action, de l'action et encore de l'action

Xander Cage, alias Triple X, est un sportif, ou plutôt une icône qui excelle dans tous les sports de glisse (snowboard, surf, skate, …). Avec ses potes, il s'amuse à voler des voitures, de grandes marques si possible, pour réaliser des cascades que ses copains prennent un malin plaisir à filmer puis à revendre ensuite sur Internet. Il va loin, très loin et c'est pour cela que l'agent Gibbons (Samuel Jackson) va le recruter pour faire parti de son équipe au FBI. Après une mise à l'épreuve plutôt musclée, il est envoyé en République Tchèque pour infiltrer un groupe de dealer de voitures, les Anarchie 99, qui n'ont qu'un seul but : anéantir toutes formes de gouvernement…

Il faut savoir qu'en allant voir Triple X le spectateur n'a aucune chance de se reposer. Le nombre de cascades, d'explosions et autres séances de combats est impressionnant et constitue presque la toile de fond de ce " James Bond " version 2000 (en attendant le vrai fin novembre). La ressemblance avec le dit James Bond s'arrête au simple fait que ce sont deux beaux agents secrets recrutés pour combattre les méchants, souvent russes ou venus de l'Est.

Tout d'abord Triple X ne respecte pas l'autorité, en vérité il en a horreur et le simple fait de travailler pour le gouvernement américain l'horripile. Par contre, triple x est respectueux des femmes, c'est un vrai gentleman, pas macho pour un sou et prêt à donner sa vie pour une femme qu'il n'a jamais touché. D'ailleurs il n'embrasse Yelena (Asia Argento) que deux fois, c'est pour dire ! Pour finir il ne fume pas et il ne boit pas : ce sont les parents des jeunes spectateurs qui vont être contents ! De plus, il repousse les limites de l'extrême, enterrant son rival : il fait du skate sur un plateau en argent posé sur des rambardes d'escalier, il s'aventure dans les avalanches… en bref, il est vraiment trop fort, et n'a pas le temps pour des sous-entendus vicelards comme son collègue en nœud pap.

Le film reste toujours à la limite du crédible, compte tenu des pratiques existantes en terme de sports extrêmes, et la mise en scène se permet des audaces de mouvements de caméra et d'angles de prise de vue efficaces. Pour résumer, avec Triple X vous n'êtes ni prêt de vous endormir ni de vous ennuyer, une nouvelle race d'agent secret est né.

Véronique LopesEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire