Banniere Festival Hallucinations Collectives 2019

WOULD YOU HAVE SEX WITH AN ARAB ?

Avec

Pas de bonne réponse

Tel-Aviv, Jérusalem, la nuit. Une caméra se déplace de bars en bars, entre dans différentes boites, interroge les gens dans la rue. Toujours la même question : « Would you have sex with an arab ? » pour les uns, « Would you have sex with an Israeli Jew? » pour les autres. Pour chacun la réponse est différente. Un documentaire entre amour, sexe, politique et religion...

Tel-Aviv c’est « la ville qui ne dort jamais ». C’est aussi la ville qui rassemble israéliens et palestiniens, deux peuples en conflit depuis des décennies. La nuit tombée, les bars et les boites se remplissent ; il n’est pas question d’aller se coucher, la soirée commence à peine.

Yolande Zauberman, réalisatrice française, a pris sa caméra pour aller filmer les ruelles sombres et éclairées de Tel-Aviv. Sans recherche de style, à la façon « micro-trottoir », elle va à la rencontre de tous, avec une question bien précise : pour les uns, « Would you have sex with an arab ? », pour les autres « Would you have sex with an israeli Jew ? ». La question trouble, gêne, dérange, comme si personne n’y avait vraiment pensé ou plutôt, n’osait vraiment y penser. Pour les plus catégoriques, ceux qui répondent « non » d’un ton abrupt, il y a preuve à l’appui : décès dans la famille dû au conflit, disparitions, tensions, ou pouvoir de conviction des parents. Il n’est pas question d’aimer n’importe qui, tout ça fait partie de l’éducation.

Et le spectateur, qu’en pense t-il ? Assis confortablement, à des milliers de kilomètres d’une réalité qui n’est pas la nôtre, tout cela nous paraît bien loin. Nous non plus, après tout, on n’y avait pas pensé ! D’une façon plutôt légère, en partant d’une thématique accessible (l’amour, la sexualité,…), le sujet abordé se révèle en fait bien plus profond : religion, rancœur, devoir de mémoire… Quand le sexe devient une affaire politique et familiale, qui faut-il écouter ? Alors que pour certains, faire l’amour, c’est faire la paix avec le camp adverse, pour d’autres, il n’y a pas d’humanité dans celui que l’on hait, alors la question ne se pose pas.

Là où l’on voit que les choses se compliquent, c’est quand l’on croise ceux qui appartiennent aux deux camps : ils sont juifs et arabes. À Jérusalem, 1 israélien sur 5 est arabe. Mère juive/père arabe ; père juif/mère arabe, peu importe : qui sont-ils vraiment ? « Parfois je réponds que je suis juif et parfois je dis que je suis arabe » nous confie un juif arabe.

Si l’on pourrait reprocher à ce documentaire certaines longueurs – on partirait bien avant le dernier quart d’heure -, ou un coté discussion de comptoirs qui en agacera certains, le débat qu’il soulève est, lui, pertinent car actuel et cela même au-delà de Jérusalem.

« Would You Have Sex With an Arab ? », c’est un titre choc – le mot sexe, ça marche toujours ! -, et plutôt provoc. Très bien ! Ne vous attendez pas alors à y voir une réflexion trop poussée, Yolande Zauberman nous donne juste quelques pistes. À vous de voir si une fois rentré à la maison, vous voulez creuser un peu plus ce sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre – pour ne pas dire de sang.

Anne-Claire JaulinEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire